Atos a rejeté une offre de Candover pour Atos Worldline

mercredi 24 septembre 2008 21h57
 

PARIS (Reuters) - La SSII française Atos Origin a déclaré avoir rejeté une offre "sans intérêt stratégique ni intérêt financier" du fonds de capital investissement britannique Candover reçue il y a trois semaines pour sa filiale Atos Worldline.

"La proposition a été examinée par le conseil de surveillance et le comité stratégique et rejetée par les deux instances", a indiqué une porte-parole d'Atos.

Sa déclaration fait suite à un article de l'hebdomadaire Challenges, qui faisait état de marques d'intérêt de fonds d'investissement, dont Clayton Dubilier & Ryce, KKR et Candover pour tos Wordline.

L'hebdomadaire a indiqué que Candover aurait fait une offre conditionnelle au conseil d'administration d'Atos pour 1,6 milliard d'euros.

"Le niveau de valorisation paraît significatif mais comparé à des opérations récentes, il n'est pas surprenant - d'autant qu'Atos Worldline a des marges bien supérieures à celles de la plupart de ses concurrents", a estimé un trader.

L'action Atos a clôturé en hausse de 2,11% à 30,90 euros.

Un peu plus tôt dans la journée, l'Autorité des marchés financiers (AMF) avait annoncé que PAI Partners détenait 22,6% du capital d'Atos et demandait un troisième représentant au conseil d'administration de la société de services et d'ingénierie informatiques.

Dominique Vidalon et Julien Ponthus