Le prix du rachat des minoritaires d'Oberthur jugé avantageux

mardi 23 septembre 2008 16h07
 

PARIS (Reuters) - Oberthur Technologies annonce un projet de rachat de ses minoritaires en vue d'un retrait de la cote à un prix jugé plutôt avantageux.

Le groupe familial, spécialisé dans les cartes à puce, l'impression et la distribution de billets de banque propose 6,70 euros pour les 26,65% du capital qu'il ne détient pas, soit une prime de 33,7% par rapport au cours de clôture de l'action lundi sur Euronext Paris.

La prime s'élève à 28% par rapport au cours moyen des douze derniers mois et à 21,8% par rapport à la médiane des objectifs de cours de douze analystes, soit 5,50 euros - compte tenu d'objectifs compris entre 4,40 et 7,50 - selon le fabricant de cartes à puce.

"C'est une belle opération pour les actionnaires minoritaires. Cela leur permet de gagner 33% (par rapport au cours de clôture). Elle est relativement surprenante compte tenu du niveau actuel de la dette et cela montre qu'ils ont une bonne visibilité sur leur activité", observe Odon de Laporte, analyste chez CA Cheuvreux.

La confiance en l'avenir du secteur dont témoigne l'opération profite à Gemalto qui gagne 1,76% vers 13h00 alors que l'indice SBF 120 perd 1,94% au même moment.

L'offre devrait ouvrir le 17 octobre et se clôturer le 6 novembre alors que la reprise de cotation du titre est attendue le 30 septembre, selon le groupe.

"La valorisation de l'entreprise et sa liquidité (volume moyen de 100.000 titres échangés par jour) ne nous permettent pas de faire appel au marché pour financer nos opérations de croissance", a expliqué le directeur général du groupe, Thomas Savare. "Au lieu d'être un moyen de financement, c'est plus un frein".

RACHAT PAR ENDETTEMENT

Clarins, autre groupe familial, avait annoncé son retrait de la cote fin juin en invoquant un besoin de stabilité et la volonté de se prémunir contre les rumeurs et spéculations qui perturbent son cours de Bourse.   Suite...