L'UMTS ouvert à des opérateurs mobiles tiers en Allemagne

mardi 23 septembre 2008 05h41
 

BERLIN (Reuters) - L'autorité allemande des télécommunications autorisera des opérateurs mobiles tiers à participer à un appel d'offres pour des licences UMTS l'an prochain, rapporte lundi le Financial Times Deutschland.

La deuxième tranche de ces licences UMTS permettra aux opérateurs de proposer des services d'accès à internet et à la télévision ainsi que le téléchargement de musique et de vidéo.

"L'année prochaine nous accorderons des licences sur des bandes de fréquences allant de 1,8 à 2,6 gigahertz", a déclaré Matthias Kurtz, président de l'autorité de régulation Bundesnetzagentur au Financial Times Deutschland.

Kurtz a ajouté que d'autres groupes que ceux déjà présents sur le marché allemand, à savoir T-Mobile, Vodafone, E-Plus et Telefonica 02, pourraient soumettre des offres.

En 2000, un premier appel d'offres s'était attiré les critiques des opérateurs de téléphonie mobile qui estimaient que la qualité des fréquences offertes n'était pas à la mesure de leurs exigences en matière de transmissions vocales et vidéos sans-fil.

Six opérateurs avaient à l'époque déboursé 51 milliards d'euros pour acquérir des licences 3G en Allemagne mais seuls quatre d'entre eux ont finalement pu mener à bien leurs projets en raison d'une tempête sur les actions des télécoms en 2002.

Mobilcom a rendu sa licence, tandis que Quam, la marque de la coentreprise Telefonica-Sonera, a cessé d'opérer outre-Rhin à partir de 2002.

Avec une population de 82 millions d'habitants, l'Allemagne est le premier marché européen des télécommunications.

Paul Carrel, version française Nicolas Delame