Nokia voit Linux progresser sans menacer sa domination

lundi 9 juin 2008 17h50
 

HELSINKI (Reuters) - Nokia s'attend à voir progresser la proportion de téléphones mobiles équipés du système d'exploitation Linux, tout en estimant qu'il faudra du temps à celui-ci pour s'imposer réellement.

Jusqu'ici Linux, le plus populaire des logiciels libres, n'a connu qu'un succès limité sur le marché du mobile mais il progresse avec la mise sur le marché de nouveaux combinés qui en sont équipés. Google, notamment, a décidé de fonder sur Linux le développement de sa plate-forme mobile Android.

Le fait que Linux soit un logiciel libre signifie par ailleurs qu'un nombre important de développeurs peut travailler sur son code, ce qui pourrait se traduire par des programmes plus intéressants ainsi que des économies pour des entreprises comme Nokia.

Anssi Vanjoki, vice-président du groupe finlandais, a déclaré lundi à Reuters que le système Linux n'était pas encore totalement mature pour s'assurer une position majoritaire sur le marché des systèmes d'exploitation mobiles, qui est pour l'instant largement dominé par la plate-forme S60 de Nokia.

Celle-ci, fondée sur le système d'exploitation de la firme britannique Symbian, est encore loin devant Windows Mobile de Microsoft.

Le mois dernier, Rick Simonson, directeur financier du premier fabricant mondial de téléphones portables a qualifié lors d'une réunion d'investisseurs le rôle de Linux de "terriblement important".

Les "tablettes" internet, des terminaux multimédia de poche permettant d'accéder à internet, de Nokia sont ainsi équipées de Linux.

Sami Torma, version française Myriam Rivet

 
<p>Nokia s'attend &agrave; voir progresser la proportion de t&eacute;l&eacute;phones mobiles &eacute;quip&eacute;s du syst&egrave;me d'exploitation Linux, tout en estimant qu'il faudra du temps &agrave; celui-ci pour s'imposer r&eacute;ellement sur le march&eacute;. /Photo prise le 11 avril 2008/REUTERS/Bob Strong</p>