Nokia dévoile deux combinés professionnels pour concurrencer RIM

mardi 17 juin 2008 15h43
 

par Tarmo Virki

LONDRES (Reuters) - Nokia a dévoilé lundi deux modèles de combinés mobiles destinés aux professionnels, afin de concurrencer sur son terrain le Blackberry de Research in Motion, mais la firme canadienne a vu son cours grimper car les investisseurs la jugent à l'abri de cette concurrence.

Conçus pour redonner un coup de jeune à l'offre professionnelle du premier fabricant mondial de combinés mobiles, les nouveaux téléphones Nokia étaient très attendus après la divulgation de fuites sur internet.

L'action Nokia a néanmoins perdu 2% à 16,57 euros lundi à Helsinki, tandis que RIM a clôturé en hausse de 5% à 144,21 dollars canadiens (90,95 euros).

Ces nouveaux modèles "ne changeront rien", estime Richard Windsor, analyste chez Nomura. "Il va falloir que (Nokia) fasse beaucoup plus et propose une offre complète. Le problème, c'est que ces modèles ne sont pas compatibles avec tous les formats et que (Nokia) ne dispose pas d'un marché captif comme RIM."

L'E66 équipé d'un système coulissant et l'E71 doté d'un clavier complet seront en vente à partir de juillet à environ 350 euros, hors taxes et subventions des opérateurs.

Les deux modèles incluent des appareils photo de 3,2 millions de pixels et des récepteurs GPS intégrés. L'E71, d'une épaisseur de 10 mm, est présenté comme le plus fin téléphone du marché équipé d'un clavier complet.

"Le marché des entreprises est en train de devenir de plus en plus concurrentiel et très segmenté, aussi ces nouveaux produits sont-ils un apport crucial à la gamme E-series de Nokia", juge Geoff Blaber, analyste pour le cabinet CCS.

Au cours des derniers mois, les concurrents de Nokia, notamment RIM et Sony Ericsson, ont lancé de nouveaux modèles pour les professionnels, aiguisant la concurrence.   Suite...

 
<p>L'E66 de Nokia, lors de sa pr&eacute;sentation &agrave; Singapour. Le fabricant finlandais a pr&eacute;sent&eacute; deux nouveaux mod&egrave;les de combin&eacute;s mobiles destin&eacute;s aux professionnels (l'E66 et l'E71) afin de concurrencer sur son terrain le Blackberry de Research in Motion. /Photo prise le 16 juin 2008/REUTERS/Vivek Prakash</p>