17 juin 2008 / 07:40 / dans 9 ans

Infogrames se voit rentable sous 18 mois, le titre baisse

<p>Le directeur g&eacute;n&eacute;ral d'Infogrames David Gardner a d&eacute;clar&eacute; que l'&eacute;diteur de jeux vid&eacute;o entendait retrouver la rentabilit&eacute; sous 18 mois gr&acirc;ce &agrave; sa nouvelle strat&eacute;gie ax&eacute;e sur l'augmentation de son activit&eacute; dans les jeux en ligne, une annonce qui n'a pas convaincu le march&eacute;. /Photo prise le 17 juin 2008/REUTERS/Philippe Wojazer</p>

par Julien Toyer

PARIS (Reuters) - L’éditeur de jeux vidéo Infogrames déclare qu‘il entend retrouver la rentabilité sous 18 mois grâce à sa nouvelle stratégie axée sur l‘augmentation de son activité dans les jeux en ligne, une annonce qui n‘a pas convaincu le marché.

Après avoir débuté en nette hausse, le titre Infogrames reculait de 3,3%, à 11,44 euros, vers 13h45 à la Bourse de Paris, alors que l‘indice SBF120 prenait 0,87% et que le DJ Stoxx des technologiques en Europe gagnait 1,11%.

Certains analystes jugent que les résultats sont légèrement décevants et restent prudents sur les perspectives.

“Le groupe n‘apparaît pas viable s‘il ne parvient pas à augmenter considérablement son activité, ce qui requiert une acquisition pour enrichir le catalogue (...) Des incertitudes majeures pèsent toujours quant à la qualité de la cible, le financement et l‘exécution d‘une telle opération”, écrit Oddo Securities.

“Nous continuons a conseiller la prudence étant donné le manque de visibilité quant à la capacité du DG David Gardner à relancer l‘activité”, précise l‘intermédiaire.

Le groupe de loisirs interactifs, qui a publié mardi une perte nette de 51,1 millions d‘euros en 2007-2008, divisée par deux par rapport à l‘exercice précédent, s‘est dit confiant d‘atteindre une progression de son chiffre d‘affaires de l‘ordre de 12% à 18% en 2008-2009 et d‘enregistrer un retour à la rentabilité opérationnelle courante à un horizon de 18 mois, en année pleine.

“Nous anticipons un résultat opérationnel positif pour le deuxième semestre 2008-2009 et le premier semestre 2009-2010”, a précisé le nouveau directeur financier du groupe, Fabrice Hamaide, lors de la présentation des résultats 2007-2008.

Au 31 mars 2008, le résultat opérationnel de l’éditeur, qui opère sous la marque Atari, reste négatif de 45,5 millions d‘euros, contre une perte opérationnelle de 61,8 millions d‘euros un an plus tôt.

DÉVELOPPER LES JEUX EN LIGNE

Le directeur général exécutif, David Gardner, qui a repris les rênes d‘Infogrames en janvier après 25 ans passés chez le premier éditeur mondial Electronic Arts, s‘est attelé à une refonte des principaux aspects de la stratégie du groupe, avec le renforcement des activités de distribution et le développement des jeux en ligne.

Il a dit mardi qu‘il souhaitait “devancer le marché” et qu‘il s’était fixé comme objectif qu‘Infogrames, qui développe à l‘heure actuelle une quinzaine de titres pour son activité en ligne, réalise rapidement 50% de son activité dans ce segment et devienne l‘un des cinq premiers éditeurs de jeux sur internet au cours des prochaines années.

Dans ce cadre, il a indiqué que le groupe pourrait être amené à saisir des “opportunités de croissance externe” soit via des “acquisitions ciblées” ou des “coentreprises” dans les mois qui viennent.

“Nous pourrions saisir des opportunités spécifiques en matière de propriété intellectuelle qui apporteraient de la valeur au groupe ou permettraient d‘accélérer nos plans sur les jeux en ligne”, a-t-il ajouté, précisant que ces opérations seraient réalisées plutôt en titres qu‘en numéraire.

Fabrice Hamaide a indiqué que “pour certaines opérations particulières, qui pourraient être potentiellement consommatrices de cash, plusieurs fonds d‘investissements (ont) manifesté un intérêt de participer à cet apport de cash dans le cadre d‘une augmentation de capital d‘Infogrames”.

Fin avril, Infogrames avait annoncé avoir approché le britannique Sci Entertainment en vue d‘un rachat. Sci avait décliné l‘offre.

LANCEMENT D’“ALONE IN THE DARK”

Infogrames, qui édite et distribue des logiciels dans plus de 60 pays, a précisé que son chiffre d‘affaires 2007-2008 est ressorti stable à taux de change constant, à 296,8 millions d‘euros, malgré le retard du lancement des titres “Alone in the dark” et “Dragon ball Z: burst limit”.

Le groupe prévoit de vendre un million d‘exemplaires de son jeu à succès “Alone in the dark” lors de la seule journée de lancement.

“Nous prévoyons d’écouler un million de copies lors du premier jour et entre deux à trois millions de copies sur la durée de vie du jeu”, a dit David Gardner.

Le jeu sera lancé le 20 juin en Europe sur Xbox 360, Wii, PlayStation 2 et PC et le 24 juin en Amérique du Nord. La sortie de la version PlayStation 3 est prévue pour l‘automne.

Concernant “Dragon Ball Z: burst limit”, commercialisé le 6 juin, quelque 700.000 unités se sont vendues le premier jour et le titre est actuellement en tête des ventes en France et au Japon.

Infogrames souhaite capitaliser sur la notoriété de la marque Atari, dont il est devenu propriétaire à 100% en avril 2008. La société possède également à son catalogue des jeux tels que ”Test Drive“ et Dungeons & Dragons”.

Julien Toyer avec Juliette Rouillon, édité par Jacques Poznanski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below