7 mai 2008 / 05:53 / il y a 9 ans

Résultats mitigés pour Swisscom au 1er trimestre, Fastweb pèse

ZURICH (Reuters) - Swisscom publie des résultats trimestriels inférieurs aux attentes au titre du premier trimestre, en raison notamment du rachat de Fastweb en Italie.

Le bénéfice net après minoritaires a reculé de 7,2% à 428 millions, en-deçà du consensus de 437 millions. L'opérateur téléphonique explique dans un communiqué de résultats que cette baisse est due aux coûts de financement plus élevés pour Fastweb.

Le rachat de l'italien a dopé le chiffre d'affaires qui a progressé de 23,4% à 2.933 millions, une croissance qui reste insuffisante aux yeux des marchés, qui anticipaient un C.A. de 2.985 millions.

L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) s'est étoffé de 19,9% à 1.161 millions de francs suisses, alors que les analystes attendaient 1.169 millions en moyenne. Fastweb y a contribué pour 179 millions.

La période sous revue a accusé une explosion des charges d'exploitation, en hausse de 25,1% à 1.850 millions, dont 464 millions reviennent à Fastweb. Sans Fastweb, les coûts auraient baissé de 51 millions.

Swisscom a également souffert des effets de change, qui ont représenté un impact négatif de 36 millions.

Pour l'ensemble de l'exercice en cours, l'ex-monopole helvétique table toujours sur un Ebitda d'environ 4,8 milliards et sur un chiffre d'affaires d'environ 12,3 milliards. Les investissements seront compris entre 2,1 et 2,2 milliards.

"Des chiffres réjouissants à première vue", souligne la banque Wegelin, mais toute comparaison est rendue difficile avec la consolidation de Fastweb.

L'entreprise italienne, qui a gagné 75.000 clients au premier trimestre, est parvenue à réduire sa perte à 11 millions d'euros contre 20,7 millions à la même période de l'exercice précédent.

L'Ebitda a progressé de 15% à 112,5 millions d'euros et les ventes de 12% à 389,3 millions d'euros. La société devrait en outre rester cotée à Milan, a indiqué le directeur général Carsten Schloter.

Ce dernier n'a pas fermé la porte à un rachat de Tiscali, un autre spécialiste italien du haut débit, mais il a exclu toute diversification hors de ce pays.

L'opérateur helvétique souffre d'une concurrence accrue sur son marché intérieur, qui le pousse à rechercher des relais de croissance à l'étranger. Swisscom Suisse a ainsi enregistré un léger recul de son chiffre d'affaires de 0,3% à 2.098 millions. Son Ebitda a reculé de 1,3% à 953 millions.

Le titre Swisscom reculait de 1,76% à 362,50 francs dans les premiers échanges alors que l'indice des valeurs vedettes gagnait 0,14%.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below