Ébauche de l'avenir de la TV mobile personnelle en France

mardi 15 janvier 2008 20h27
 

PARIS (Reuters) - Les principaux groupes audiovisuels privés ont signé une charte pour favoriser le développement de la télévision mobile personnelle (TMP, télévision sur mobiles ou TV de poche) en France.

TF1, M6, Canal+, Lagardère Active, NRJ, NextRadio TV, AB Groupe et Bolloré, qui seront tous candidats à des chaînes sur la TMP, expliquent leur démarche dans un communiqué commun.

Jugeant notamment que, dans un premier temps, "les revenus publicitaires ne seront pas suffisants" pour couvrir les simples coûts de diffusion, ils proposent dans cette charte de "mettre en place en commun avec les industriels et les distributeurs un modèle coopératif de financement du réseau et son exploitation".

Ils évoquent aussi un système commun de cryptage et de guide des programmes pour toutes les chaînes autorisées, ainsi qu'une "rationalisation de l'utilisation des ressources de diffusion par la recherche de solutions communes".

Après analyse des différents exemples étrangers, ils estiment que trois facteurs clés doivent être réunis pour assurer le succès de la TMP : des programmes attractifs, un "large choix" de terminaux "accessibles à des prix attractifs" et une qualité de service "irréprochable".

Sur ce dernier point, ils soulignent que la couverture du territoire doit être la plus rapide possible et que le réseau doit permettre, dès son lancement, la couverture de l'intérieur des bâtiments, au moins dans la première pièce, ainsi que les transports, y compris le métro, "afin de permettre une continuité de service dans les déplacements des téléspectateurs".

Yann Le Guernigou

 
<p>Combin&eacute; Nokia N92, capable de recevoir un flux TV. Les principaux groupes audiovisuels priv&eacute;s ont sign&eacute; une charte pour favoriser le d&eacute;veloppement de la t&eacute;l&eacute;vision mobile personnelle (TMP, t&eacute;l&eacute;vision sur mobiles ou TV de poche) en France. Ils &eacute;voquent aussi un syst&egrave;me commun de cryptage et de guide des programmes pour toutes les cha&icirc;nes autoris&eacute;es, ainsi qu'une "rationalisation de l'utilisation des ressources de diffusion par la recherche de solutions communes". /Photo d'archives/REUTERS/Nokia</p>