Un "hacker" qui vendait des secrets de Dassault arrêté en Grèce

vendredi 25 janvier 2008 18h12
 

ATHENES (Reuters) - La police grecque fait état de l'arrestation d'un homme accusé d'avoir monnayé des secrets industriels, y compris militaires, piratés dans le système informatique du constructeur aéronautique français Dassault.

"Ce mathématicien de 58 ans était recherché depuis que Dassault avait contacté les autorités grecques en 2002. Il est responsable d'avoir causé un préjudice de plus de 361 millions de dollars à la société", a-t-on appris de source proche de la police.

L'homme est parvenu à vendre via internet des "données industrielles concernant notamment des systèmes d'armement" à environ 250 acquéreurs en France, en Allemagne, en Italie, en Afrique du Sud, au Brésil, dans les Balkans et en Asie, a-t-on ajouté.

Les policiers ont mis la main sur ce "hacker" assez doué pour camoufler ses empreintes informatiques lors d'une perquisition dans un appartement du centre d'Athènes qu'il louait sous un nom d'emprunt

"C'est l'un des meilleurs pirates informatiques du monde", a estimé un responsable de la police en précisant qu'il agissait sous le pseudonyme d'ASTRA et disposait au Royaume-Uni de complices qui l'aidaient à cibler en ligne ses acheteurs potentiels.

L'homme, dont on ignore l'identité, va être déféré au parquet pour être inculpé.