Poutine veut un GPS russe capable de surveiller son chien

lundi 24 décembre 2007 16h27
 

MOSCOU (Reuters) - Vladimir Poutine est impatient de pouvoir utiliser le système de navigation par satellite russe GLONASS pour surveiller son chien, un labrador noir nommé Koni.

"Quand vais-je pouvoir équiper mon chien de manière à ce qu'il ne parte pas trop loin ?", a demandé le président russe au premier vice-Premier ministre Sergueï Ivanov lors d'une réunion consacrée au développement du concurrent russe du GPS américain.

La Russie développe actuellement, pour un usage civil, son système GLONASS qui permet de localiser des objets grâce à des satellites placés en orbite.

"Les fabricants pourront commercialiser des colliers pour chiens et chats à la mi-2008", a répondu Ivanov selon l'agence Itar-Tass.

Oleg Shchedrov, version française Mathilde Gardin

 
<p>Vladimir Poutine s'est mont&eacute;r impatient de pouvoir utiliser le syst&egrave;me de navigation par satellite russe GLONASS pour surveiller son chien, un labrador noir nomm&eacute; Koni, lors d'une r&eacute;union consacr&eacute;e au d&eacute;veloppement du concurrent russe du GPS am&eacute;ricain. Moscou d&eacute;veloppe actuellement, pour un usage civil, son syst&egrave;me GLONASS qui permet de localiser des objets gr&acirc;ce &agrave; des satellites plac&eacute;s en orbite. /Photo prise le 24 juillet 2007/REUTERS/Ria Novosti/Kremlin</p>