24 avril 2008 / 05:28 / il y a 9 ans

Un test Google/Yahoo objet d'une enquête gouvernementale

<p>Le d&eacute;partement am&eacute;ricain de la Justice enqu&ecirc;te sur d'&eacute;ventuelles cons&eacute;quences en mati&egrave;re de concurrence d'un test men&eacute; par Google et Yahoo visant &agrave; combiner leurs activit&eacute;s dans la recherche sur le web et la publicit&eacute;, apprend-on mercredi de source inform&eacute;e. /Photo d'archives/Darren Staples</p>

WASHINGTON (Reuters) - Le département américain de la Justice enquête sur d'éventuelles conséquences en matière de concurrence d'un test mené par Google et Yahoo visant à combiner leurs activités dans la recherche sur le web et la publicité, apprend-on mercredi de source informée.

Le département de la Justice se demande si ce test ne va pas à l'encontre des lois antitrust, explique-t-on. Les autorités "ont lancé une enquête" à ce sujet, précise-t-on.

Selon la source, qui s'exprimait sous condition d'anonymat, une partie de l'enquête porte sur une conversation téléphonique du directeur général de Google Eric Schmidt à son homologue de Yahoo Jerry Yang lors de laquelle le premier aurait offert au second son aide pour repousser l'OPA non sollicitée dont il fait l'objet de la part de Microsoft.

Google et Yahoo ont indiqué avoir informé le département de la justice au sujet de leur test étalé sur deux semaines.

"Nous avons informé le département de la Justice avant de lancer ce test et nous avons été ouverts à leurs questions à ce sujet", a indiqué un porte-parole de Google.

Une porte-parole de Yahoo est allée dans le même sens, indiquant que le département de la Justice (DoJ) avait été informé de ce test "limité" et que Yahoo avait "fourni des informations au DoJ sur la nature du test".

Une porte-parole du département de la Justice s'est contentée de dire que le département était "au courant de la collaboration" entre les deux groupes.

Dans ce test, qui prend fin cette semaine, Yahoo utilise le système publicitaire de Google pour vendre des publicités à côté des résultats de recherche des utilisateurs de Yahoo.

Le test de départ est limité. Il ne concerne que 3% des recherches sur le web effectuées via Yahoo, ont indiqué les deux sociétés.

Mis ensemble, Google, numéro un de la recherche sur internet avec 63% du marché et Yahoo, numéro deux, détiendraient 80% du marché, selon la société spécialisée Hitwise.

Philip Bromiley, qui enseigne à l'Université de Californie, estime que ce genre de coup pourrait se traduire par une hausse des tarifs facturés aux annonceurs par les deux groupes.

Susan Decker, un des cadres supérieurs de Yahoo, a indiqué qu'il était trop tôt pour dire si Yahoo pourrait parvenir à un accord pour transférer une partie de l'activité publicitaire liée à la recherche sur internet à Google pour jouer les contrepoids face à l'offre de Microsoft.

"Il est prématuré de spéculer sur les choix que nous pourrions faire in fine ou si une certaine forme d'accord pourrait en résulter", a déclaré Susan Decker aux analystes lors d'une conférence mardi au sujet des résultats trimestriels du groupe.

Google a fini en recul de 1,5% à 546,49 dollars et Yahoo en repli de 1,6% à 28,08 dollars.

Diane Bartz, version française Danielle Rouquié

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below