Hitachi prévoit une hausse modeste de son profit d'exploitation

mardi 13 mai 2008 13h55
 

TOKYO (Reuters) - Le numéro un japonais de l'électronique industrielle Hitachi fait état d'une perte nette au quatrième trimestre, en raison notamment d'un ralentissement de ses ventes de téléviseurs et prévu un bénéfice d'exploitation en hausse modeste pour l'exercice en cours.

Face à la baisse de la demande en provenance des Etats-Unis et de plusieurs éléments exceptionnels, le groupe s'est retrouvé déficitaire au quatrième trimestre de son exercice 2007/2008 clos fin mars, avec une perte nette de 57,6 milliards de yens. Il avait dégagé un profit de 44 milliards de yens lors du trimestre correspondant de 2006-2007.

Pour l'exercice qui sera clos fin mars 2009, Hitachi, dont les activités s'étendent des écrans plasma aux turbines pour réacteurs nucléaires en passant par les machines à laver, vise un bénéfice net de 40 milliards de yens (248 millions d'euros) après avoir réalisé une perte nette de 58,13 milliard de yens en 2007-2008.

Le marché anticipait jusqu'à présent pour l'exercice qui vient de débuter un bénéfice net de 64,5 milliards.

En outre, Hitachi attend un bénéfice d'exploitation 2008-2009 en hausse de 10% à 380 milliards de yens. Le bénéfice d'exploitation a augmenté de 89% à 345,5 milliard de yens pour l'exercice qui vient de se clore.

Après cette annonce, Hitachi a fini en hausse de 5,89% à 719 yens.

"Une hausse de 10%, s'ils y parviennent, ce n'est pas mal du tout. Il se disait qu'ils seraient beaucoup plus prudents", commente Tomomi Yamashita, gérant chez Shinkin Asset Management.

Hitachi, numéro quatre mondial des écrans plasma pour téléviseurs, connait une période difficile face aux produits moins chers sortis par ses concurrents Matsushita Electric Industrial (Panasonic) et LG Electronics.

Hitachi en a profité pour annoncer un développement de son réseau de distribution d'écrans plasma en Chine et une réduction de ses réseaux en Europe et aux Etats-Unis.   Suite...

 
<p>Hitachi fait &eacute;tat d'une perte nette au quatri&egrave;me trimestre, en raison notamment d'un ralentissement de ses ventes de t&eacute;l&eacute;viseurs et pr&eacute;vu un b&eacute;n&eacute;fice d'exploitation en hausse modeste pour l'exercice en cours. Le num&eacute;ro un japonais de l'&eacute;lectronique industrielle s'est retrouv&eacute; d&eacute;ficitaire au quatri&egrave;me trimestre de son exercice 2007/2008 clos fin mars, avec une perte nette de 57,6 milliards de yens. Il avait d&eacute;gag&eacute; un profit de 44 milliards de yens lors du trimestre correspondant de 2006-2007. /Photo d'archives/REUTERS/Kim Kyung-Hoon</p>