Les Chinois s'intéressent plus aux Bourses qu'au sexe sur Google

jeudi 3 janvier 2008 16h11
 

PÉKIN (Reuters) - Les valeurs boursières et des noms de banques chinoises ont été des termes plus recherchés que le mot "sexe" sur Google l'année dernière, au regard de la liste communiquée par la branche chinoise du moteur de recherche sur internet.

"En Chine continentale, ce sont l'argent et la technologie qui ont eu les honneurs cette année", rapporte le quotidien China Daily, soulignant que "sexe" était le mot le plus recherché sur Google dans d'autres pays.

La China Merchants Bank, l'Industrial and Commercial Bank of China et la China Construction Bank sont classés respectivement deuxième, troisième et sixième, indique Google China sur son site www.google.cn.

Le mot "action" se place quatrième, ce qui n'est pas forcément une surprise quand on sait que la Bourse de Shanghai a progressé de 97% sur l'année 2007. Au premier rang des recherches se place "QQ", un service de messagerie instantanée chinois, également marque automobile.

Dans une liste consacrée aux recherches de connaissances, les questions "que sont les technologiques" et "comment investir sur le marché des actions" ont été les plus fréquemment posées sur le portail chinois de Google, tandis que "qu'est-ce que l'amour" et "comment embrasser" remportent la palme tous types de questions confondus.

La Chine reste vigilante quant à l'usage du web et a lancé plusieurs campagnes pour éradiquer la pornographie sur internet.

Rédaction de Pékin, version française Patrice Mancino

 
<p>Les valeurs boursi&egrave;res et des noms de banques chinoises ont &eacute;t&eacute; des termes plus recherch&eacute;s que le mot "sexe" sur Google l'ann&eacute;e derni&egrave;re, au regard de la liste communiqu&eacute;e par la branche chinoise du moteur de recherche sur internet. /Photo d'archives/REUTERS</p>