Nouvelle panne de réseau pour le BlackBerry

mardi 12 février 2008 16h26
 

par Wojtek Dabrowski

TORONTO (Reuters) - Les utilisateurs nord-américains de terminaux BlackBerry ont connu une "coupure de gravité critique" lundi, a annoncé son fabricant Research In Motion.

Ce nouveau problème a relancé les craintes quant à la stabilité du service de messagerie électronique, 10 mois après la large panne d'avril 2007.

RIM a déclaré dans un communiqué que les services de données sur le continent avaient connu des retards durant trois heures en fin d'après-midi lundi mais certains utilisateurs ont dit connaître des problèmes de services sur une durée supérieure.

Carmi Levy, vice-président du cabinet de conseil AR Communications, estime que la fiabilité était une question sérieuse pour des sociétés comme RIM parce que si les problèmes deviennent récurrents, ils peuvent conduire à une baisse de la clientèle.

L'action RIM a perdu 1,3% en après-Bourse, à l'annonce de la panne, alors qu'elle avait clôturé sur le Nasdaq en hausse de 5,3%. Sur le marché de Toronto, le titre a fini en hausse de C$4,73 à C$94,62.

La panne d'avril avril 2007 avait provoqué la colère des utilisateurs les plus assidus, qui avait surnommé l'appareil "CrackBerry" à la suite de l'incident, en raison du côté addictif du service. À l'époque, le co-directeur général Jim Balsillie avait dit que ce type d'incidents étaient très rares et que RIM faisait ce qu'il fallait pour éviter que cela ne se reproduise.

La base de clientèle de RIM approchait les 12 millions d'utilisateurs dans le monde à la fin de l'année dernière, principalement composée de cadres d'entreprises, de politiciens, d'avocats et autres professionnels qui utilisent le BlackBerry pour l'envoi de messages électroniques sécurisés.

De nouveaux modèles plus design attirent depuis des étudiants et d'autres clients non-professionnels.

avec Yinka Adegoke à New York, Scott Hillis à San Francisco, et Randall Palmer à Ottawa, version française Patrice Mancino

 
<p>Les utilisateurs nord-am&eacute;ricains de terminaux BlackBerry ont connu une coupure de gravit&eacute; critique lundi, qui a relanc&eacute; les craintes quant &agrave; la stabilit&eacute; du service de messagerie &eacute;lectronique, 10 mois apr&egrave;s la large panne d'avril 2007. /Photo prise le 26 octobre 2007/REUTERS/Mark Blinch</p>