Saudi Telecom rachète 35% d'Oger Telecom

lundi 21 janvier 2008 09h22
 

DUBAI/RIYAD (Reuters) - Saudi Telecom, le plus important opérateur de télécommunications arabe par la capitalisation boursière, a annoncé le rachat de 35% d'Oger Telecom pour 2,6 milliards de dollars (1,8 milliard d'euros), une opération qui lui permet de démultiplier sa couverture géographique.

Oger, filiale télécoms de Saudi Oger, un groupe basé à Dubaï et contrôlé par la famille de l'ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri, avait discuté à la fin de l'été dernier avec Vivendi en vue d'une entrée du groupe français dans le capital. Ces négociations ont pris fin le 19 novembre dernier sans que les deux parties ne soient parvenues à un accord.

Oger Telecom, qui avait annulé un projet d'introduction en Bourse à la fin de l'année 2006, est présent en Turquie (fixe et mobile), en Afrique du Sud (mobile) ainsi qu'en Arabie saoudite, en Jordanie et au Liban, trois pays où il offre également des services d'accès à internet.

Saudi Telecom, contrôlé par l'État saoudien, est le dernier des cinq grands opérateurs de la région à se lancer dans une stratégie d'expansion à l'international.

Le groupe est entré dans la danse l'année dernière, avec le rachat de 25% du malaisien Maxis pour quelque trois milliards de dollars, une acquisition qui lui a ouvert les portes de l'Inde et de l'Indonésie, deux des pays les plus peuplés au monde.

"(L'acquisition d'une participation dans Oger) s'inscrit dans la même logique que l'opération Maxis, qui nous a donnés accès à de grands marchés asiatiques abritant d'importantes communautés musulmanes ", a dit à Reuters Abdoul-Rahman Mazi, un membre du conseil de Saudi Telecom.

"Oger Telecom est présent dans deux des plus importants marchés au Moyen-Orient et en Afrique : la Turquie et l'Afrique du Sud", a-t-il ajouté.

En novembre dernier, Saudi Telecom a également racheté 26% du troisième opérateur mobile du Koweït pour 908 millions de dollars.

Inal Ersan et Souhail Karam, version française Benoit Van Overstraeten

 
<p>Saudi Telecom, le plus important op&eacute;rateur de t&eacute;l&eacute;communications arabe par la capitalisation boursi&egrave;re, a annonc&eacute; le rachat de 35% d'Oger Telecom pour 2,6 milliards de dollars (1,8 milliard d'euros). Oger, filiale t&eacute;l&eacute;coms de Saudi Oger, groupe bas&eacute; &agrave; Duba&iuml; et contr&ocirc;l&eacute; par la famille de l'ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri, avait discut&eacute; &agrave; la fin de l'&eacute;t&eacute; dernier avec Vivendi en vue d'une entr&eacute;e du groupe fran&ccedil;ais dans le capital mais les n&eacute;gociations ont pris fin le 19 novembre dernier. /Photo d'archives/REUTERS/Zainal Abd Halim</p>