Matignon envisage d'attribuer des lots pour la 4e licence 3G

mercredi 30 avril 2008 12h55
 

PARIS (Reuters) - Tirant les leçons de l'échec de la procédure en cours d'attribution de la 4e licence de téléphonie mobile 3G, le gouvernement a annoncé qu'il envisageait de procéder à une attribution des fréquences correspondantes par lots.

Le gouvernement a demandé à l'Arcep, l'autorité de régulation des télécoms, de lancer une consultation publique sur le sujet, qui devra déboucher sur une proposition au plus tard le 30 septembre prochain, lit-on dans un communiqué diffusé par les services du Premier ministre.

"Cette consultation permettra d'apprécier les avantages respectifs d'un schéma d'attribution de l'ensemble des fréquences à un nouvel entrant selon des modalités comparables au troisième appel à candidatures et d'un schéma alternatif d'attribution en plusieurs lots, dont tous ou certains seraient ouverts à tout opérateur", souligne Matignon.

Iliad a proposé à l'été 2007 la seule candidature aux enchères pour la quatrième licence de téléphonie mobile de troisième génération (3G), rejetée en octobre par l'Arcep en raison des conditions posées par la maison mère du fournisseur d'accès à internet Free.

Trois opérateurs disposent actuellement d'une licence 3G : Orange, SFR et Bouygues Telecom.

Le gouvernement a indiqué par ailleurs dans le communiqué avoir saisi le Conseil de la Concurrence sur les "freins au développement" des opérateurs mobiles virtuels (MVNO).

Jean-Michel Bélot

 
<p>Tirant les le&ccedil;ons de l'&eacute;chec de la proc&eacute;dure en cours d'attribution de la 4e licence de t&eacute;l&eacute;phonie mobile 3G, le gouvernement a annonc&eacute; qu'il envisageait de proc&eacute;der &agrave; une attribution des fr&eacute;quences correspondantes par lots. /Photo d'archives/REUTERS/Toshiyuki Aizawa</p>