SAP reporte la sortie d'un logiciel après un trimestre médiocre

mercredi 30 avril 2008 11h46
 

FRANCFORT (Reuters) - L'éditeur de logiciels professionnels SAP reporte de 12 à 18 mois de la sortie d'un nouveau programme sur lequel il a fondé ses prévisions de croissance et a publié des ventes et un bénéfice inférieurs aux attentes au titre du premier trimestre.

* RÉSULTATS. Au premier trimestre, le bénéfice d'exploitation a reculé de 18% à 359 millions d'euros, et le bénéfice net a chuté de 22% à 242 millions d'euros.

Le total des ventes s'est accru de 14% à 2,46 milliards d'euros.

* CHIFFRE D'AFFAIRES. Le chiffre d'affaires dans les logiciels et dans les services liés aux logiciels a grimpé de 15% à 1,736 milliard d'euros grâce à l'acquisition de Business Objects, en dessous des 1,829 milliard d'euros attendus en moyenne par les analystes interrogés par Reuters.

* CONTEXTE. SAP a fait savoir qu'il lui faudrait davantage de temps pour générer le milliard de dollars (640 millions d'euros) de ventes qu'il avait prévu de dégager d'ici 2010 avec son logiciel Business ByDesign.

L'éditeur allemand annonce que sa part de marché a progressé lors des trois derniers mois pour atteindre 32,6% à fin mars contre 31,9% à la fin du trimestre précédent.

Au delà de SAP, l'ensemble de l'industrie du logiciel qui semble morose. Le mois dernier, Oracle avait fait part de ventes plus faibles que prévu, et d'autres éditeurs de moindre envergure tels que Software AG, Lawson et Epicor ont également déçu.

* RÉACTIONS. "Sur la base d'un départ moins fort que prévu cette année, nous estimons que les objectifs sur l'ensemble de l'exercice risquent de ne pas être atteints", écrit Knut Woller, analyste chez UniCredit, et qui a abaissé son objectif de cours à 42 euros contre 50 auparavant.

"Nous sommes déçus en particulier des prévisions négatives sur le nouveau produit milieu de gamme Business ByDesign. Même s'il n'a pas un impact majeur sur les chiffres prévus, cela fait très mauvaise impression pour ce produit important", note Oliver Finger, analyste chez DZ Bank.   Suite...

 
<p>Henning Kagermann, pr&eacute;sident du directoire de SAP. L'&eacute;diteur de logiciels professionnels a annonc&eacute; le report de 12 &agrave; 18 mois de la sortie d'un nouveau programme sur lequel il a fond&eacute; ses pr&eacute;visions de croissance et a publi&eacute; des ventes et un b&eacute;n&eacute;fice inf&eacute;rieurs aux attentes au titre du premier trimestre. SAP a annonc&eacute; une hausse de 15% de son chiffre d'affaires dans les logiciels et les services li&eacute;s aux logiciels &agrave; 1,736 milliard d'euros, en dessous des 1,829 milliard d'euros attendus en moyenne par les analystes interrog&eacute;s par Reuters. /Photo prise le 28 ao&ucirc;t 2007/REUTERS/Vijay Mathur</p>