19 mars 2008 / 07:49 / il y a 9 ans

Toshiba réduit sa prévision de profit après l'abandon du HD DVD

<p>Le japonais Toshiba r&eacute;duit de 29% sa pr&eacute;vision de b&eacute;n&eacute;fice imposable annuel, avec la baisse des prix des m&eacute;moires flash de type NAND et les frais li&eacute;s &agrave; l'abandon de la norme HD DVD. /Photo prise le 17 f&eacute;vrier 2008/Yuriko Nakao</p>

TOKYO (Reuters) - Le japonais Toshiba a réduit de 29% sa prévision de bénéfice imposable annuel, avec la baisse des prix des mémoires flash de type NAND et les frais liés à l'abandon de la norme HD DVD.

Le groupe table désormais sur un bénéfice imposable de 250 milliards de yens (1,6 milliard d'euros), alors qu'il tablait auparavant sur un résultat de 350 milliards de yens pour l'exercice 2007-2008 qui sera clos le 31 mars.

Interrogés par Reuters estimates, une quinzaine d'analystes situaient le bénéfice imposable autour de 315,5 milliards de yens.

Le seul arrêt de l'activité HD-DVD devrait s'établir à 110 milliards de yens (700 millions d'euros).

La branche des semi-conducteurs, qui réalise près de la moitié des profits du groupe, devrait afficher un bénéfice d'exploitation de 85 milliards de yens, alors que le groupe tablait auparavant sur un profit de 150 milliards de yens.

Derrière le sud-coréen Samsung, Toshiba est le deuxième fabricant mondial de mémoires flash NAND, utilisées pour équiper les appareil photos numériques, les téléphones mobiles ou les baladeurs.

En terme de bénéfice d'exploitation consolidé, Toshiba prévoit un résultat de 230 milliards de yens, au lieu de 290 milliards précédemment estimés.

Le quotidien financier Nikkei avait publié une information en ce sens il y a quelques jours.

À la Bourse de Tokyo, Toshiba a fini en hausse de 3,29% à 690 yens.

La décision de Toshiba de renoncer au format HD DVD entraîne des changements dans les lignes de production et diverses charges, avait indiqué le Nikkei.

Le mois dernier, Warner Bros, détenu par Time Warner Inc, avait annoncé qu'il choisissait le format Blu-Ray développé par Sony au détriment du HD DVD pour éditer son catalogue, précipitant le retrait de la norme de Toshiba.

Quand Toshiba a renoncé au HD DVD en concédant sa défaite face au Blu-Ray, il avait des accords avec les studios Universal, les studios Paramount du groupe Viacom et DreamWorks Animation.

Mayumi Negishi, version française Danielle Rouquié

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below