Free, Neuf Cegetel et Numericable feraient une offre pour Alice

mercredi 19 mars 2008 08h31
 

PARIS (Reuters) - Iliad, Neuf Cegetel et le câblo-opérateur Numericable ont déposé des offres indicatives pour Alice, filiale française de Telecom Italia, rapportent les Echos mercredi.

Les offres déposées auprès de la banque Calyon dépasseraient les 800 millions d'euros, selon une information de l'agence de presse Dow Jones reprise par le quotidien économique, précisant que le processus de "due diligence" doit s'ouvrir dans les prochains jours et que les offres fermes devraient ensuite être déposées courant avril.

Bouygues Telecom, qui prévoit le lancement d'une "Box" ADSL début 2009, n'aurait pas fait d'offre, alors qu'il avait manifesté lui aussi son intérêt pour Alice qui revendiquait 900.000 abonnés fin décembre, poursuit le quotidien.

Telecom Italia a laissé entendre qu'il envisageait de mettre en vente sa filiale française pour un prix évalué par des analystes à entre 600 et 650 millions d'euros.

Une source proche du dossier avait déclaré à Reuters la semaine dernière que le processus était déjà enclenché et que le dépôt des offres pourrait intervenir dans les prochaines semaines.

Iliad, maison mère du fournisseur d'accès à internet Free, et Neuf Cegetel, en cours de rachat par son principal actionnaire SFR, n'étaient pas immédiatement disponibles, tandis que les porte-parole de Numericable et de Bouygues Telecom n'ont pas souhaité faire de commentaire.

Xavier Niel, président et fondateur d'Iliad, maison mère de Free, a réaffirmé mercredi dernier qu'il regarderait le dossier, tout en soulignant que son groupe ne serait "peut-être pas le mieux disant", tandis que Jacques Veyrat, P-DG de Neuf Cegetel, s'était également dit, la veille, intéressé.

Cyril Altmeyer

 
<p>Iliad, Neuf Cegetel et le c&acirc;blo-op&eacute;rateur Numericable ont d&eacute;pos&eacute; des offres indicatives pour Alice, filiale fran&ccedil;aise de Telecom Italia, selon les Echos. Les offres d&eacute;pos&eacute;es aupr&egrave;s de la banque Calyon d&eacute;passeraient les 800 millions d'euros, selon une information de l'agence de presse Dow Jones reprise par le quotidien &eacute;conomique. /Photo d'archives/REUTERS/Catherine Benson</p>