30 janvier 2008 / 06:27 / dans 10 ans

La baisse des coûts a soutenu les résultats de NTT DoCoMo

<p>NTT DoCoMo, le premier op&eacute;rateur mobile japonais, affiche une hausse de 35% de son b&eacute;n&eacute;fice trimestriel, due notamment &agrave; la r&eacute;duction des co&ucirc;ts commerciaux, et pr&eacute;voit une tr&egrave;s l&eacute;g&egrave;re hausse de ses profits sur l'ensemble de l'exercice en cours. /Photo d'archives/REUTERS/Toshiyuki Aizawa</p>

TOKYO (Reuters) - NTT DoCoMo, le premier opérateur mobile japonais, annonce une hausse de 35% de son bénéfice trimestriel, due notamment à la réduction des coûts commerciaux, et il confirme prévoir une très légère hausse de ses profits sur l‘ensemble de l‘exercice en cours.

* RÉSULTATS

DoCoMo, qui détient environ 53% du marché japonais de la téléphonie mobile, estimé à 9.000 milliards de yens, a réalisé sur le trimestre octobre-décembre, le troisième de l‘exercice, un bénéfice d‘exploitation de 216,5 milliards de yens (1,37 milliard d‘euros), contre 160 milliards de yens un an plus tôt.

* PRÉVISIONS;

Le groupe, contrôlé par le géant de la téléphonie fixe Nippon Telegraph and Telephone, confirme anticiper pour l‘ensemble de l‘exercice à fin mars un bénéfice d‘exploitation de 780 milliards de yens, en hausse symbolique de 0,8%.

Dix-huit analystes interrogés par Reuters tablent en moyenne sur un résultat d‘exploitation de 781 milliards de yens.

<p>NTT DoCoMo, le premier op&eacute;rateur mobile japonais, affiche une hausse de 35% de son b&eacute;n&eacute;fice trimestriel, due notamment &agrave; la r&eacute;duction des co&ucirc;ts commerciaux, et pr&eacute;voit une tr&egrave;s l&eacute;g&egrave;re hausse de ses profits sur l'ensemble de l'exercice en cours. /Photo prise le 29 janvier 2008/REUTERS/Issei Kato (JAPAN)</p>

* CONTEXTE

DoCoMo a perdu des abonnés ces derniers mois au profit de ses principaux concurrents, KDDI et Softbank, ce dernier étant parvenu à gagner des parts d‘un marché saturé grâce à des tarifs attractifs et à d‘importants investissements publicitaires.

DoCoMo a riposté en modifiant ses tarifs, notamment en abaissant le prix de ses forfaits mensuels tout en relevant les prix de ses combinés. Il a également instauré des frais d‘ouverture de ligne et réduit les commissions payées aux distributeurs de combinés. Ces mesures ont permis d‘améliorer la rentabilité.

* BOURSE

A la clôture de lundi, l‘action DoCoMo accusait un recul de 13% depuis le début de l‘année, légèrement moins marqué que celui de l‘indice Nikkei (-14,5%).

Le titre a gagné 1,2% mardi pour finir à 163.000 yens avant la publication des résultats, alors que le Nikkei a clôturé en hausse de 2,99%.

Taiga Uranaka, version française Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below