Accord entre Nokia et IG Metall sur un plan social à Bochum

mardi 8 avril 2008 16h30
 

HELSINKI (Reuters) - Nokia et le syndicat allemand IG Metall se sont entendu sur un plan social d'un montant de 200 millions d'euros pour les salariés du site de Bochum que le numéro un mondial des combinés mobiles fermera le 30 juin.

Quelque 2.300 salariés seront concernés par la délocalisation en Roumanie des activités de l'usine de Bochum, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie.

Dans un communiqué, le groupe finlandais a indiqué qu'il détaillerait le coût de cette fermeture lors de la présentation de ses résultats trimestriels, prévue le 17 avril.

Nokia avait annoncé en janvier sa décision de fermer son site de Bochum, qu'il ne juge pas assez compétitif, ce qui avait provoqué un tollé en Allemagne.