Toshiba et SanDisk investiraient dans 2 usines de mémoires NAND

lundi 18 février 2008 12h01
 

TOKYO (Reuters) - Toshiba et SanDisk devraient investir conjointement 1.800 milliards de yens (11,36 milliards d'euros) pour construire deux nouvelles usines de mémoires NAND au Japon, rapporte lundi le quotidien économique japonais Nikkei.

Le deuxième fabricant mondial de mémoires flash, derrière le sud-coréen Samsung Electronics, lancera la construction de ces deux usines au début du prochain exercice fiscal, qui commence en avril.

Les deux usines devraient atteindre leur pleine capacité de production au cours de l'exercice 2013-2014, indique le journal sans citer de sources.

Selon le quotidien, Toshiba prendra sa décision cette semaine concernant la construction de ces deux usines, qui quadrupleront sa capacité de production. Le groupe a de son côté fait savoir que rien n'avait encore été décidé.

Nathan Layne et Mayumi Negishi, version française Myriam Rivet

 
<p>D'apr&egrave;s le quotidien &eacute;conomique japonais Nikkei, Toshiba et SanDisk devraient investir conjointement 1.800 milliards de yens (11,36 milliards d'euros) pour construire deux nouvelles usines de m&eacute;moires NAND au Japon. /Photo d'archives/REUTERS/Lee Jae-Won</p>