Contrat des passeports biométriques pour Atos/Sagem

vendredi 27 juin 2008 08h39
 

PARIS (Reuters) - La société de services et d'ingénierie informatiques Atos Origin et le groupe d'électronique Sagem annoncent avoir remporté un contrat pour le déploiement du passeport biométrique en France.

Ce contrat porte sur la fourniture d'ici à juin 2009 à 2.000 mairies et 350 préfectures et sous-préfectures de 5.000 machines permettant de numériser sur une puce les informations contenues dans le passeport, dont les empreintes digitales, et de gérer centralement ces données.

Le communiqué de Sagem et d'Atos ne précise pas le montant du contrat qui porterait, selon le Figaro, sur plusieurs dizaines de millions d'euros.

Atos et Sagem l'ont emporté sur deux autres consortiums formés par Thales et Accenture et par Capgemini, Sopra et Gemalto, précise Le Figaro.

Julien Toyer, édité par Jean-Michel Bélot

 
<p>La puce dans laquelle sont stock&eacute;es les informations contenues dans le passeport biom&eacute;trique, y compris les empreintes digitales, sous forme num&eacute;ris&eacute;e. La soci&eacute;t&eacute; de services et d'ing&eacute;nierie informatiques Atos Origin et le groupe d'&eacute;lectronique Sagem ont remport&eacute; un contrat pour le d&eacute;ploiement du passeport biom&eacute;trique en France. /Photo d'archives/REUTERS/Jason Reed</p>