17 juin 2008 / 05:30 / il y a 9 ans

CORRECTION - - AMD et Nvidia relancent la guerre des puces graphiques

Bien lire au 8e paragraphe, puces R700 et non GTX 200 comme indiqué par erreur.

SAN FRANCISCO (Reuters) - Nvidia et ATI, les deux principaux fabricants de cartes graphiques pour ordinateurs, ont lancé de nouveaux produits haut de gamme susceptibles de relancer la concurrence sur ce segment de marché.

La gamme de puces graphiques GTX 200 annoncée dimanche soir par Nvidia dispose par exemple de 240 coeurs (cerveaux électroniques) contre deux à quatre en général pour les micro-processeurs qui animent les PC.

De son côté, ATI racheté en 2006 par AMD, est sur le point de sortir trois versions haut de gamme de ses dernières puces graphiques baptisés ATI Radeon HD 4850 et ATI Radeon HD 4870 ainsi qu'un modèle connu sous le nom de code R700. Ces trois puces, conçues pour délivrer une performance maximale, sont destinées aux amateurs de jeux vidéo sur PC.

AMD, Nvidia et Intel, les trois grands fabricants mondiaux de puces pour ordinateur, mettent désormais l'accent sur le rendu visuel délivré par les ordinateurs au niveau des jeux vidéo, de l'encodage et de la restitution des films faits maison, et de la manipulation de contenus numériques comme les photos ou les images en haute définition.

INTEL ARRIVE

Intel prévoit même de lancer des cartes graphiques séparées du microprocesseur et capables de restituer des images très animées, mais ces produits n'arriveront pas avant 2009 ou 2010, selon Jon Peddie, président du cabinet d'études de marché éponyme.

"(...) nous sommes à un moment critique", a déclaré Peddie, observant que les deux fondeurs ont pris des options différentes pour le développement de leurs dernières puces.

Nvidia a pris le pari qu'en fabriquant la puce la plus puissante au monde avec 1,4 milliard de transistors, il peut continuer à répondre à la demande des amateurs de jeux vidéo et par la suite décliner sa puce pour différents segments de marché.

De son côté, ATI, avec sa gamme de puces R700 disposant "de nettement moins d'un milliard de transistors", vise d'abord le marché du milieu de gamme. Et pour des performances plus accrues, le fondeur canadien va empiler ensuite ses puces dans un seul support.

"Cela nous permettra de reconquérir le marché du jeu vidéo", a déclaré au cours d'un entretien le responsable de la division des produits graphiques d'AMD, Rick Bergman soulignant que la taille de la puce ATI est moitié moins grande que celle de Nvidia.

"Je pense que l'industrie va dire: 'Ces gens sont de retour dans le jeu', a prédit Bergman.

"Vous allez voir un renversement de parts de marché en faveur d'ATI sur les portables et les ordinateurs de bureau avec ces produits".

David Kirk, responsable scientifique pour Nvidia , a déclaré au cours d'un entretien que ses puces GeForce GTX 200 intègrent des unités de calculs complexes permettant par exemple un rendu très réaliste des grêlons et des effets du vent dans les jeux vidéo.

"Nous sommes arrivés à un point où tous les éléments d'une scène dans un jeu vidéo sont en mouvement", a déclaré Kirk. "Les puces graphiques vont véritablement commencer à avoir un impact sur les applications grand public".

Selon ATI, ses puces graphiques permettent également des rendus plus réalistes.

Les puces de Nvidia sont d'ores et déjà disponibles sur le marché, tandis que les deux nouveaux modèles de son concurrent sortiront la semaine prochaine et la version très haut de gamme dans environ deux mois.

Duncan Martell, version française Claude Chendjou

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below