AMD et Nvidia relancent la guerre des puces graphiques

lundi 16 juin 2008 13h38
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - Nvidia et ATI, les deux principaux fabricants de cartes graphiques pour ordinateurs, ont présenté de nouveaux produits haut de gamme susceptibles de relancer la concurrence sur ce segment de marché.

La gamme de puces graphiques GTX 200 annoncée dimanche soir par Nvidia dispose par exemple de 240 coeurs (cerveaux électroniques) contre deux à quatre en général pour les micro-processeurs qui animent les PC.

De son côté, ATI, racheté en 2006 par AMD, est sur le point de sortir trois versions haut de gamme de ses dernières puces graphiques baptisés ATI Radeon HD 4850 et ATI Radeon HD 4870 ainsi qu'un modèle connu sous le nom de code R700.

Ces trois puces, conçues pour délivrer une performance maximale, sont destinées aux amateurs de jeux vidéo sur PC.

AMD, Nvidia et Intel, les trois grands fabricants mondiaux de puces pour ordinateurs, mettent désormais l'accent sur le rendu visuel délivré par les ordinateurs au niveau des jeux vidéo, de l'encodage et de la restitution des films faits maison, et de la manipulation de contenus numériques comme les photos ou les images en haute définition.

INTEL ARRIVE

Intel prévoit même de lancer des cartes graphiques séparées du microprocesseur et capables de restituer des images très animées, mais ces produits n'arriveront pas avant 2009 ou 2010, selon Jon Peddie, président du cabinet d'études de marché éponyme.

"Nvidia était en position de force, mais maintenant nous sommes à un tournant", a déclaré Peddie, observant que les deux fondeurs ont pris des options différentes pour le développement de leurs dernières puces.

Nvidia a fait le pari qu'en fabriquant la puce la plus puissante au monde avec 1,4 milliard de transistors, il peut continuer à répondre à la demande des amateurs de jeux vidéo et par la suite décliner sa puce pour différents segments de marché.   Suite...