L'accord Yahoo-Google présente un intérêt, estime Carl Icahn

lundi 16 juin 2008 11h04
 

NEW YORK (Reuters) - L'activiste financier Carl Icahn, qui a lancé des appels à la dissidence contre la direction de Yahoo après l'échec de son rachat par Microsoft, a déclaré dimanche que l'accord conclu avec Google "pourrait présenter un certain intérêt".

"Même si l'accord avec Google n'est pas le même qu'une offre de 34,375 dollars par action, j'en poursuis l'examen, et il pourrait bien présenter un certain intérêt", a déclaré Carl Icahn à Reuters.

Il a toutefois refusé de dire expressément s'il allait mettre un terme à sa fronde contre le conseil d'administration de Yahoo.

Le pacte conclu entre Yahoo et Google inclut une clause qui autorise les deux parties à annuler l'accord si Yahoo venait à changer de mains ou si son conseil d'administration venait à être renversé lors de la prochaine assemblée générale annuelle, prévue en août.

Par conséquent, si Carl Icahn venait à renverser la direction de Yahoo, Google disposerait du droit de reprendre ses billes.

Carl Icahn a d'ailleurs insinué que cette clause pourrait bien l'inciter à cesser sa dissidence. Au contraire, il pourrait accepter une représentation minoritaire au sein du conseil d'administration.

Carl Icahn, qui détient 49 millions d'actions de Yahoo, soit 4% du groupe, a déclaré qu'un accord avec Google serait préférable à une prise de contrôle par Microsoft.

"Je reste très déçu par la direction de Yahoo, mais l'accord conclu avec Google pourrait bien présenter un intérêt et semble meilleur que l'accord alternatif proposé par Microsoft", a-t-il dit à Reuters.

Dane Hamilton, version française Nicolas Delame

 
<p>L'activiste financier Carl Icahn, qui a lanc&eacute; des appels &agrave; la dissidence contre la direction de Yahoo apr&egrave;s l'&eacute;chec de son rachat par Microsoft, estime que l'accord conclu avec Google "pourrait pr&eacute;senter un certain int&eacute;r&ecirc;t". /Photo prise le 19 mai 2008/REUTERS/Lucy Nicholson</p>