27 juin 2008 / 05:54 / il y a 9 ans

Orange veut doper ses ventes en France avec l'iPhone à 149 euros

<p>Pr&eacute;sentation de l'IPhone 3G par le patron d'Apple, Steve Jobs. Orange commercialisera le nouveau combin&eacute; de la firme &agrave; la pomme le 17 juillet. /Photo prise le 9 juin 2008/Kimberly White</p>

par Julien Toyer

PARIS (Reuters) - Orange espère doper ses ventes en commercialisant le nouvel iPhone 3G d'Apple au prix d'appel de 149 euros à partir du 17 juillet.

L'opérateur, qui continuera d'avoir l'exclusivité en France de ce téléphone multimédia, ne s'est pas fixé d'objectif de ventes pour cette nouvelle version mais espère "des quantités beaucoup plus larges" que la précédente.

Celle-ci s'était vendue à 70.000 exemplaires au cours de son premier mois de commercialisation, en décembre 2007, et n'a franchi la barre des 150.000 unités que récemment.

Environ la moitié de ces ventes ont donné lieu à de nouveaux abonnements chez Orange, précise l'opérateur.

Lors du lancement de l'iPhone, début décembre 2007, Didier Lombard, P-DG de France Télécom, avait déclaré qu'il comptait en vendre 100.000 unités en un mois sur le marché, avec une fourchette centrale de 400.000-500.000 en année pleine.

"Cette fois-ci, nous disposons d'un réseau de distribution beaucoup plus dense puisque l'appareil n'est pas réservé aux magasins Orange, la gamme de forfaits est plus large, la 3G est très attendue et le prix est plus attractif", explique-t-on chez Orange.

"Nous espérons booster nos ventes sur ce modèle (...) Le prix était vraiment un point bloquant, car cela restait un marché de niche."

NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE

Orange commercialisait jusqu'à maintenant le téléphone mobile, doté un baladeur numérique iPod et d'un terminal internet, 399 euros avec des abonnements compris entre 49 et 199 euros, ou 649 euros sans abonnement.

"Chaque marché a ses habitudes (...) Par rapport au marché allemand, le marché français est habitué à la subvention des mobiles par les opérateurs", explique une porte-parole.

T-Mobile, la filiale mobile de Deutsche Telekom a annoncé le 16 juin qu'elle vendrait l'iPhone à un euro pièce, associé à un forfait mensuel de 69 euros.

Le nouveau modèle économique mis en place par Apple permet désormais aux opérateurs, à l'image d'Orange et de T-Mobile, de subventionner à leur guise l'iPhone et de se rattraper sur les abonnements.

Dans le modèle précédent, Apple tirait des revenus à la fois de la vente de l'appareil et d'une partie de la facture payée par les abonnés aux opérateurs télécoms bénéficiant d'un accord de distribution exclusive.

En s'ouvrant au marché grand public, les opérateurs espèrent également bénéficier d'un effet multiplicateur.

Selon O2, filiale de Telefonica qui commercialise l'iPhone en Grande-Bretagne, les utilisateurs du combiné d'Apple consomment en effet 30 fois plus de données que les autres utilisateurs de téléphones mobiles permettant de se connecter à internet.

PLUS DE FORFAITS ET DE FONCTIONNALITÉS

Orange a ainsi choisi de démocratiser l'accès aux forfaits disponibles avec l'iPhone et d'en élargir la gamme.

Les clients d'Orange auront ainsi le choix entre acheter l'iPhone dans sa version 8 Gigaoctets pour 149 euros, couplé à un forfait démarrant à 49 euros par mois, ou pour 199 euros, couplé à un forfait à partir de 32 euros par mois.

Pour des forfaits identiques, la version 16 Go coûtera respectivement 199 euros et 249 euros.

Les clients d'Orange ayant acheté l'iPhone avant le 12 juin 2008 pourront se procurer la nouvelle version au prix de 99 euros.

L'iPhone 3G bénéficie de nouvelles fonctionnalités, telles que le GPS ou le service de courrier électronique Exchange de Microsoft.

Le réseau 3G+ d'Orange couvre plus de 68% de la population française. L'opérateur prévoit d'atteindre 71% d'ici fin 2008.

France Télécom, qui a des accords de commercialisation de l'iPhone sous sa marque Orange dans 17 pays en Europe, au Moyen-Orient ou en Afrique, a réalisé en 2007 un chiffre d'affaires consolidé de 52,9 milliards d'euros.

Le groupe comptait, au 31 mars 2008, 111,9 millions de clients en téléphonie mobile dans le monde.

Julien Toyer, édité par Jacques Poznanski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below