May 4, 2008 / 7:02 AM / 9 years ago

Microsoft retire son offre sur Yahoo

5 MINUTES DE LECTURE

<p>Steve Ballmer, directeur g&eacute;n&eacute;ral de Microsoft. Le g&eacute;ant du logiciel a renonc&eacute; samedi &agrave; acqu&eacute;rir le portail internet Yahoo en l'absence d'accord sur le prix. /Photo prise le 25 avril 2008/Susana Vera</p>

par Anupreeta Das

SAN FRANCISCO (Reuters) - Microsoft a renoncé samedi à acquérir le portail internet Yahoo en l'absence d'accord sur le prix.

Si elle s'était réalisée, cette fusion aurait été la plus grande jamais réalisée par deux groupes de technologie informatique.

Le numéro un mondial des logiciels était prêt à relever sa proposition de rachat de 5 milliards de dollars, à 33 dollars par action Yahoo (contre 31 dollars initialement annoncé le 31 janvier), soit 47,5 milliards de dollars (30,8 milliards d'euros) mais le portail internet réclamait 37 dollars, a expliqué le directeur général de Microsoft Steve Ballmer.

"En dépit de nos meilleurs efforts, y compris le relèvement de notre offre d'environ cinq milliards de dollars, Yahoo! n'a pas montré sa volonté d'accepter notre offre", écrit-il dans une lettre à son homologue de Yahoo Jerry Yang.

"Après un examen minutieux, nous estimons que les exigences financières de Yahoo ne sont pas raisonnables pour nous et qu'il est dans le meilleur intérêt des actionnaires, des employés et des autres détenteurs de parts de Microsoft de retirer notre proposition", ajoute Ballmer.

Le cours de l'action Yahoo avait clôturé vendredi à 28,67 dollars dans l'espoir d'un rapprochement entre les deux géants. Laura Martin, analyste chez Soleil Securities, a jugé que Yahoo demandait un prix trop élevé et prédit que son titre chuterait lundi à sa reprise de cotation sur le Nasdaq.

"Trente-trois dollars était un prix correct dans le contexte de ralentissement de l'économie et de tendances négatives sur le marché publicitaire", a-t-elle estimé.

Yahoo Satisfait

Yahoo avait toujours rejeté la proposition de Microsoft à 31 dollars par action, jugeant qu'elle le sous-évaluait, mais les discussions entre les deux groupes s'étaient accélérées ces dernières heures, selon des sources proches du dossier.

Microsoft avait fixé une date limite pour l'acceptation de son offre mais cette date était passée depuis samedi dernier.

Yahoo a eu parallèlement des discussions ces dernières semaines avec AOL, la filiale internet de Time Warner et News Corp. Il a aussi discuté avec Google, son grand concurrent tout autant que celui de Microsoft, avec qui il avait envisagé un partenariat dans la publicité sur le net.

Ballmer souligne que la quête par Yahoo d'un accord avec Google dans la publicité liée aux moteurs de recherche rendait "indésirable" l'acquisition du portail par Microsoft.

Microsoft souhaitait acquérir Yahoo pour renforcer ses atouts dans sa bataille avec Google, le premier moteur de recherche mondial, qui marche aussi sur les plates-bandes du groupe de Redmond en développant ses propres applications basées sur le net.

Jeudi dernier, Steve Ballmer avait indiqué que son groupe devait trancher entre "trois grandes options".

Soit Microsoft jetait l'éponge, soit il relevait son offre et parvenait à un accord à l'amiable, soit il s'adressait directement aux actionnaires de Yahoo via une OPA hostile.

Yahoo s'est félicité de constater que nombre de ses actionnaires le soutenaient dans son refus d'accepter un prix inférieur à 37 dollars par action.

"Maintenant que nous ne sommes plus distraits par l'offre non sollicitée de Microsoft, nous allons être en mesure de concentrer toute notre énergie à la réalisation de la transition la plus importante de notre histoire", a déclaré Jerry Yang dans un communiqué.

Dans une lettre à ses employés, Steve Ballmer s'est pour sa part déclaré persuadé que Microsoft pourrait réaliser ses objectifs sans Yahoo même si, reconnaît-il, l'acquisition du groupe aurait "accéléré (sa) capacité à exécuter (sa) stratégie dans la publicité et les services en ligne".

Version française Jean-Stéphane Brosse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below