Le fabricant de semi-conducteurs NXP supprime 4.500 emplois

vendredi 12 septembre 2008 11h35
 

AMSTERDAM (Reuters) - Le fabricant de semi-conducteurs NXP a annoncé vendredi la suppression de 4.500 emplois, soit 15% de ses effectifs, pour un coût total de restructuration de 800 millions de dollars.

Le groupe compte fermer trois usines dans le monde et mettre en vente son usine française de Caen (Calvados) si celle-ci ne trouve pas preneur, elle sera aussi fermée courant 2009.

Cette réorganisation se traduira pas des économies de 550 millions de dollars d'ici la fin 2010, a déclaré NXP.

"Nous pensons être positifs au niveau du cash flow opérationnel dès le second semestre 2009 grâce à ces mesures", a déclaré le directeur général de NXP, Frans van Houten.

Le syndicat FNV Bondgenoten s'est dit choqué par l'ampleur des suppressions d'emplois. "Nous savions que la réorganisation se ferait sur une échelle importante, mais 4.500, c'est énorme", estime le syndicat.

NXP, qui a vendu ses activités de puces pour la téléphonie sans fil, a l'intention de se recentrer sur les activités où il estime avoir des produits innovants et des positions de leader, comme les puces pour l'automobile et les systèmes d'identification.

Après la restructuration, NXP va investir 16 à 17% de son chiffre d'affaires en recherche et développement, conformément aux autres sociétés de semi-conducteurs. Au deuxième trimestre, la R&D a représenté 23% des facturations.

Le franco-italien STMicroelectronics va racheter la part de NXP dans les puces pour combinés mobiles et la combiner avec celles du suédois Ericsson.

NXP a été scindé de Philips Electronics en 2006 et est détenue en majorité par le groupe de capital-investissement américain KKR . Philips en détient encore 20%.

Niclas Mika et Gilbert Kreijger, version française Danielle Rouquié

 
<p>Le fabricant de semi-conducteurs NXP va supprimer 4.500 emplois, soit 15% de ses effectifs, pour un co&ucirc;t total de restructuration de 800 millions de dollars. /Photo d'archives/REUTERS/Lee Jae-Won</p>