Microsoft offre 44,6 milliards de dollars pour racheter Yahoo

vendredi 1 février 2008 15h40
 

NEW YORK (Reuters) - Le groupe américain Microsoft a présenté une offre non sollicitée de 44,6 milliards de dollars (30 milliards d'euros) pour racheter le spécialiste de l'internet Yahoo, ce qui leur permettrait de mieux concurrencer Google.

Un tel rapprochement constituerait la plus grosse opération dans le secteur depuis la fusion Time Warner-AOL en 2001, qui a depuis été un échec, notamment pour des raisons de différences de cultures d'entreprises.

Microsoft, le numéro un mondial des logiciels, propose 31 dollars par action Yahoo, un prix payable en numéraire ou en titres qui représente une prime de près de 62% sur le cours de clôture de l'action Yahoo jeudi (19,18 dollars).

L'action Yahoo gagnait plus de 56% en avant-Bourse à 30,75 dollars après l'annonce de l'offre, qui soutient également les futures sur indice de Wall Street. Le titre Microsoft, dont la capitalisation boursière avoisine les 300 milliards de dollars, perdait lui 6% à 30,78.

Yahoo a déclaré que son conseil d'administration allait étudier rapidement cette offre et agir au mieux pour ses actionnaires.

Les spéculations allaient bon train depuis au moins un an sur un tel projet de rapprochement, nombre d'investisseurs jugeant logique une alliance Microsoft-Yahoo face à la montée en puissance ininterrompue de Google.

Le cabinet spécialisé comScore estime que Google détient 77% du marché des moteurs de recherche sur internet, contre 16% pour Yahoo et 3,7% pour Microsoft.

Mais au-delà des moteurs de recherche, c'est évidemment le marché de la publicité qui motive les grandes manoeuvres stratégiques dans le secteur. Microsoft estime lui-même que le chiffre d'affaires de la publicité en ligne devrait atteindre près de 80 milliards de dollars, d'ici 2010, contre plus de 40 milliards en 2007.

Mais le groupe souligne aussi que ce marché est "de plus en plus dominé par un seul acteur", une référence transparente à Google.   Suite...

 
<p>Microsoft, num&eacute;ro un mondial des logiciels, a pr&eacute;sent&eacute; vendredi une offre de rachat de Yahoo pour 44,6 milliards de dollars (30 milliards d'euros). /Photo prise le 7 janvier 2008/REUTERS/Steve Marcus</p>