Le japonais Toshiba abandonne son projet de téléviseur OLED

mardi 11 décembre 2007 12h39
 

TOKYO (Reuters) - Toshiba a annoncé mardi qu'il remisait son projet de commercialiser en 2009-2010 des téléviseurs ultraplats à diodes OLED, pour des raisons de coût de production.

Le fabricant japonais s'en tiendra au lancement l'année prochaine d'écrans OLED (organic light-emitting diode) plus petits.

Toshiba dit vouloir étudier les marchés et les avancées technologiques pour juger de la viabilité commerciale des téléviseurs OLED, a déclaré un porte-parole de Toshiba.

Un autre japonais, Sony, a commencé à vendre des téléviseurs OLED de 11 pouces en novembre, mais les coûts de développement ont limité ses livraisons à 2.000 unités par mois.

Les fabricants d'écrans et de téléviseurs parient sur les écrans OLED comme facteur de croissance, du fait de leur moindre consommation, de leur faible épaisseur et de la plus grande clarté des images.

Les écrans OLED sont plus fins que les écrans à cristaux liquides parce qu'ils ne nécessitent pas de dispositif de rétro éclairage.

En avril, Toshiba avait annoncé qu'il comptait lancer des téléviseurs OLED de 30 pouces au cours de son exercice 2009-2010.

L'action Toshiba a terminé la séance de mardi en hausse de 0,33% à 906 yens tandis que le sous-index des produits électriques affichait une hausse de 0,63%.

Mayumi Negishi, version française Patrice Mancino

 
<p>Atsutoshi Nishida, P-DG de Toshiba. Le groupe japonais abandonne son projet de commercialiser en 2009-2010 des t&eacute;l&eacute;viseurs ultraplats &agrave; diodes OLED pour des raisons de co&ucirc;t de production. /Photo d'archives/REUTERS/Toshiyuki Aizawa</p>