Verizon et AT&T raflent la mise sur les licences, exit Google

vendredi 21 mars 2008 11h36
 

WASHINGTON (Reuters) - Verizon Communications et AT&T, les deux premiers opérateurs mobiles des Etats-Unis, se sont octroyé la part du lion des fréquences libérées par des télédiffuseurs et qui ont été allouées par le biais d'une vente aux enchères de 19,12 milliards de dollars.

A eux deux, ils ont emporté pour plus de 16 milliards de dollars de licences, suivant les résultats des enchères publiés jeudi et qui avaient été ouvertes par la Commission fédérale des Communications (FCC) le 24 janvier.

Verizon Wireless, coentreprise avec le britannique Vodafone Group, a emporté le plus gros bloc de spectres avec une offre de 4,74 milliards de dollars qui l'a emporté sur une offre de 4,71 milliards de Google.

Au total, AT&T a dépensé autour de 6,64 milliards de dollars lors de ces enchères et Verizon 9,63 milliards de dollars.

Ces enchères ont douché l'espoir de voir entrer un nouveau grand compétiteur dans le segment de la téléphonie mobile, Google n'ayant décroché aucune licence.

Pour autant, les enchères ne sont pas perçues comme un échec pour Google dans la mesure où les offres ont été suffisamment élevées pour déclencher la procédure de "plate-forme ouverte" réclamée par le géant d'internet pour les fréquences qu'a gagnées Verizon pour la totalité du territoire des USA.

Wilfrid Exbrayat

 
<p>Verizon et AT&amp;T, les deux premiers op&eacute;rateurs mobiles des Etats-Unis, se sont octroy&eacute; la part du lion des fr&eacute;quences lib&eacute;r&eacute;es par des t&eacute;l&eacute;diffuseurs et qui ont &eacute;t&eacute; allou&eacute;es par le biais d'une vente aux ench&egrave;res de 19,12 milliards de dollars. /Photo d'archives/REUTERS/Rick Wilking</p>