Des mesures envisagées contre Apple au Japon

vendredi 23 septembre 2016 14h46
 

par Yoshiyasu Shida

TOKYO (Reuters) - Les autorités japonaises envisagent de prendre des mesures contre Apple, s'interrogeant sur d'éventuelles pratiques anticoncurrentielles qui auraient pu lui permettre d'asseoir sa domination au Japon, ont dit des sources gouvernementales vendredi.

Dans un rapport publié en août, la commissions de la concurrence japonaise (FTC) observe que les opérateurs NTT Docomo, KDDI et Softbank Group refusaient de revendre à des détaillants tiers des stocks de vieux iPhone, étouffant ainsi la concurrence.

Apple n'est pas cité dans ce rapport mais deux sources gouvernementales ont dit à Reuters que les autorités se penchaient aussi sur les rapports commerciaux du groupe américain avec les trois opérateurs.

En pratique, les stocks de vieux iPhone ne sont pas écoulés au Japon mais à l'étranger, à Hong Kong par exemple, selon des sources professionnelles.

Par ailleurs, les trois opérateurs, qui se battent entre eux pour attirer le chaland, achètent les smartphones en vrac et les revendent avec une décote, donnant à Apple un avantage sur ses concurrents tels que le coréen Samsung Electronics, selon les deux sources gouvernementales et une source industrielle.

NTT Docomo a dit qu'il étudierait le rapport de la FTC ainsi que la réponse à y apporter.

KDDI affirme, comme NTT, qu'il s'est toujours employé à mener ses affaires dans les règles.

Softbank, qui observe n'avoir jamais eu aucun problème du point de vue du droit de la concurrence jusqu'à présent, a dit qu'il coopèrerait avec les autorités.   Suite...

 
Les autorités japonaises envisagent de prendre des mesures contre Apple, s'interrogeant sur d'éventuelles pratiques anticoncurrentielles qui auraient pu lui permettre d'asseoir sa domination au Japon. /Photo prise le 16 septembre 2016/REUTERS/Thomas Peter