L'héritier du groupe Samsung nommé au conseil de Samsung Elec

lundi 12 septembre 2016 11h48
 

par Se Young Lee

SEOUL (Reuters) - Samsung Electronics a annoncé lundi que son conseil d'administration avait nommé Jay Y. Lee, vice-président du géant électronique sud-coréen, comme administrateur interne, ce qui semble suggérer que le dirigeant de fait du groupe voit son rôle officiellement consolidé.

Jay Y. Lee, âgé de 48 ans, est largement considéré comme le dirigeant exécutif du conglomérat Samsung, dont les activités vont des smartphones à la construction, depuis l'hospitalisation de son père Lee Kun-hee, le président de Samsung Electronics, en mai 2014.

Il y a plus d'un an, la famille avait déjà réorganisé la chaîne de holdings du groupe pour renforcer son contrôle sur le conglomérat. Mais Jay Y. Lee n'avait pas pris le moindre poste - de dirigeant ou d'administrateur - au sein des différentes entreprises du conglomérat.

"Ceci constitue une déclaration publique (de Jay Y. Lee) disant qu'il est le propriétaire de Samsung", a estimé Park Ju-gun, qui dirige la société d'analyses CEO Score.

Dans un communiqué, Samsung écrit que Jay Y. Lee a fait les preuves de ses capacités d'encadrement en contribuant à la reprise de la croissance des bénéfices, ajoutant que cette nomination l'autoriserait à jouer un rôle plus actif dans la direction du groupe, notamment dans le cadre d'initiatives stratégiques telles que des acquisitions.

Le groupe ajoute que le conseil d'administration est d'avis qu'il ne peut plus repousser dans le temps l'officialisation du rôle de Jay Y. Lee dans la direction de Samsung Electronics, à un moment où Samsung doit restructurer son portefeuille d'actifs et transformer sa culture d'entreprise.

Fin mars, Samsung Electronics a dit vouloir faire évoluer sa culture d'entreprise pour se rapprocher de celle d'une start-up, voulant ainsi simplifier ses procédures face au ralentissement de sa croissance.

"En prenant un poste officiel en tant que membre du conseil d'administration, M.Lee apporte la preuve de son engagement dans l'avenir de l'entreprise (...)", poursuit Samsung, qui souligne que les actionnaires se prononceront sur cette nomination lors d'une assemblée générale extraordinaire prévue le 27 octobre.   Suite...

 
Samsung Electronics a annoncé lundi que son conseil d'administration avait nommé Jay Y. Lee, vice-président du géant électronique sud-coréen, comme administrateur interne, ce qui semble suggérer que le dirigeant de fait du groupe voit son rôle officiellement consolidé. Jay Y. Lee, âgé de 48 ans, est largement considéré comme le dirigeant exécutif du conglomérat Samsung, dont les activités vont des smartphones à la construction, depuis l'hospitalisation de son père Lee Kun-hee, le président de Samsung Electronics, en mai 2014. /Photo d'archives/REUTERS/Kim Hong-Ji