La CE retire pour les réviser ses propositions d'itinérance

vendredi 9 septembre 2016 13h28
 

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne (CE) a annoncé vendredi qu'elle retirait afin de les réviser ses propositions destinées à encadrer l'an prochain la suppression des frais d'itinérance dans le secteur des télécommunications mobiles.

L'exécutif européen explique dans un bref communiqué que le président Jean-Claude Juncker a chargé ses équipes de concevoir une nouvelle version de ces propositions publiées à l'origine lundi dernier.

Un haut fonctionnaire de l'Union européenne (UE) a dit que cette révision avait été décidée à la suite des premières réactions suscitées par ces propositions.

De nouvelles propositions seront présentées "bientôt", est-il écrit dans un autre communiqué rappelant que depuis 2007, les règles communautaires ont permis une réduction de 90% des frais d'itinérance sur les appels et les données.

"Contrairement à ce que disent certains médias, les frais d'itinérance doivent disparaître totalement d'ici juin 2017, point final", a dit en conférence de presse Alexander Winterstein, porte-parole de la Commission.

Les propositions présentées lundi auraient permis aux opérateurs de facturer des frais d'itinérance à ceux qui employaient leur téléphone à l'étranger plus de 90 jours par an ou plus de 30 jours d'affilée.

Winterstein a ajouté qu'en moyenne, les citoyens de l'UE passaient 12 jours par an à l'étranger.

"Nous avons écouté et à présent nous révisons notre copie", a-t-il dit.

(Julia Fioretti et Alastair Macdonald, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

 
La Commission européenne (CE) a annoncé vendredi qu'elle retirait ses propositions destinées à mettre fin aux frais d'itinérance dans le secteur des télécommunications mobiles afin de les réviser. /Photo d'archives/REUTERS/Thierry Roge