Inauguration d'un bus urbain sans conducteur à Lyon

vendredi 2 septembre 2016 17h58
 

par Catherine Lagrange

LYON (Reuters) - Les Lyonnais peuvent apercevoir depuis vendredi dans un quartier de la ville un bus 100% électrique transportant des passagers, mais aucun conducteur, un produit sur lequel la France compte pour se positionner sur un marché prometteur.

La mise en service de ce véhicule-robot est présenté comme "une première mondiale" pour la durée de l’expérimentation qui va s’étaler sur une année, mais également pour le choix de son site, puisqu’il va naviguer en milieu urbain.

Baptisé Navly, cette navette électrique autonome va circuler sur 1,3 km et desservir cinq arrêts toutes les dix minutes de 7h30 à 19h00, du lundi au vendredi, dans le nouveau quartier de la Confluence, terrain d’expérimentation privilégié de nombre d’innovations urbaines.

Le véhicule, qui circule à une vitesse de 20 km/h, peut transporter 15 passagers. Sans conducteur, mais avec un "opérateur", qui restera à bord le temps de l’expérimentation, afin de prendre manuellement les commandes en cas de problème.

Plus de 100.000 passagers sont attendus en un an sur cette ligne, essentiellement les salariés du secteur, qui seront ainsi dispensés de réaliser, à pied, le dernier kilomètre jusqu’à leur bureau en descendant du tramway.

"Le véhicule se déplace grâce à une multitude de capteurs qui lui permettent d’appréhender son environnement et tout ce qui se passe autour de lui", explique Christophe Sapet, président de Navya, l'entreprise qui a conçu et commercialise désormais le véhicule autonome.

La navette est équipée de "lidars", des lasers qui balayent la proximité du véhicule, mais aussi de caméras stéréos, capables de détecter les obstacles sur sa trajectoire, ou encore une centrale électrique permettant d'accélérer, de freiner et de détecter d'éventuelles crevaisons et autres impondérables.

  Suite...