Le premier taxi sans chauffeur sillonne les rues de Singapour

jeudi 25 août 2016 15h17
 

SINGAPOUR (Reuters) - Le premier taxi sans chauffeur a effectué jeudi un trajet test dans un quartier d'affaires de Singapour, avant le lancement du service prévu pour 2018.

L'entreprise qui le commercialise, nuTonomy, a invité un groupe de personnes à télécharger son application afin de profiter d'une course gratuite dans le taxi en pilotage automatique.

Pour ce premier test public, un ingénieur était toutefois assis derrière le volant pour contrôler le système et prendre le contrôle si nécessaire.

"C'est un moment historique qui va changer la façon dont les villes sont construites, notre manière de voir notre environnement", a déclaré à Reuters Doug Parker, un des dirigeants de nuTonomy.

Le taxi est un véhicule électrique Mitsubishi i-MiEv. Doug Parker, dont l'entreprise a signé un partenariat avec le gouvernement de Singapour, espère en faire fonctionner 100 dans la cité-Etat d'Asie du Sud-Est d'ici 2018.

D'autres compagnies se lancent dans la commercialisation de voitures autonomes. Le fabricant suédois Volvo AB a signé la semaine dernière un accord de 300 millions de dollars (environ 265 millions d'euros) avec le service de voitures avec chauffeur Uber pour mettre au point de tels véhicules.

(Christophe Van Der Perre, Laura Martin pour le service français)

 
Le premier taxi sans chauffeur a effectué jeudi un trajet test dans un quartier d'affaires de Singapour, avant le lancement du service prévu pour 2018. L'entreprise qui le commercialise, nuTonomy, a invité un groupe de personnes à télécharger son application afin de profiter d'une course gratuite dans le taxi en pilotage automatique. /Photo prise le 25 août 2016/REUTERS/Edgar Su