Fininvest réclame des indemnités à Vivendi sur Mediaset

mardi 23 août 2016 19h07
 

MILAN (Reuters) - Fininvest, la holding de la famille Berlusconi actionnaire de Mediaset, a annoncé mardi avoir elle aussi engagé un recours en justice à l'encontre de Vivendi, auquel elle réclame 570 millions d'euros pour avoir remis en cause l'accord conclu en avril sur la vente de Mediaset Premium et un échange de participations croisées.

Propriétaire de 35% du capital de Mediaset, Fininvest précise dans un communiqué que les dommages économiques subis découlent de la baisse du cours de l'action Mediaset - d'environ 15% depuis que Vivendi a remis en cause l'accord le mois dernier - et de l'atteinte à l'image de l'entreprise.

Vendredi, Mediaset avait annoncé avoir demandé à un tribunal de Milan d'obliger Vivendi à appliquer l'accord d'avril, en précisant estimer à au moins 1,5 milliard d'euros son préjudice dans le cas où le français ne respecterait pas ses engagements initiaux.

L'accord d'avril prévoit le rachat par Vivendi de Mediaset Premium, la filiale de télévision payante de l'italien, et un échange de participations croisées de 3,5%.

Vivendi s'est refusé à tout commentaire.

(Giulia Segreti, avec Gwénaëlle Barzic à Paris,; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

 
Fininvest, la holding de la famille Berlusconi actionnaire de Mediaset, annonce avoir elle aussi engagé un recours en justice à l'encontre de Vivendi, auquel elle réclame 570 millions d'euros pour avoir remis en cause l'accord conclu en avril sur la vente de Mediaset Premium et un échange de participations croisées. /Photo prise le 7 avril 2016/REUTERS/Stefano Rellandini