August 18, 2016 / 5:16 AM / a year ago

COR-Ingenico facilite les achats des touristes chinois avec Alipay

4 MINUTES DE LECTURE

Ingenico a annoncé jeudi la signature d'un triple accord avec l'application chinoise de paiement mobile Alipay que les touristes chinois vont pouvoir désormais largement utiliser en Europe pour régler leurs emplettes. /Photo d'archives/Aly Song

PARIS (Reuters) - Dans l'avant-dernier paragraphe, corrige les données de C.A.

Ingenico a annoncé jeudi la signature d'un triple accord avec l'application chinoise de paiement mobile Alipay que les touristes chinois vont pouvoir désormais largement utiliser en Europe pour régler leurs emplettes.

L'accord signé mercredi comporte également l'acceptation d'Alipay sur les sites internet utilisant les plates-formes d'Ingenico et la facilitation des achats d'internautes européens sur des magasins en ligne chinois.

Lancé en 2004, Alipay, l'équivalent chinois d'Apple Pay, appartient au leader chinois du paiement en ligne, Ant Financial Services Group, affilié à Alibaba, géant de l'e-commerce dans le pays.

En plus de vendre des terminaux aux commerçants, Ingenico gère l'acceptation de leurs paiements sur leurs différentes plates-formes de vente.

Certains d'entre eux, comme de grands magasins parisiens, ont incité Ingenico à conclure un accord avec Alipay face à la demande croissante de touristes chinois, plus rassurés par cette application familière que par le paiement en liquide, a précisé à Reuters Jacques Behr, responsable de l'Europe et de l'Afrique pour Ingenico.

Les touristes chinois, qui transportent souvent d'importantes sommes d'argent, sont régulièrement la cible de malfaiteurs dans la région parisienne comme l'a encore montré l'attaque d'un car près de Roissy début août.

Jacques Behr n'a pas été en mesure de chiffrer les revenus additionnels attendus de ce triple accord, qu'il considère plutôt comme un "must have" pour un groupe comme Ingenico.

"C'est un peu comme si vous n'offriez pas la climatisation dans une voiture. Quand on parle d'Apple Pay ou d'Alipay, si vous êtes un acteur sérieux dans le monde du paiement, vous ne pouvez pas dire : non, je ne fais pas ça, ça ne m'intéresse pas", a expliqué Jacques Behr.

Alipay revendique plus de 450 millions d'utilisateurs actifs auprès de plus 600.000 commerçants et un million de taxis en Chine. L'application sert non seulement à payer mais aussi à appeler un taxi, réserver une chambre d'hôtel ou acheter des billets de cinéma.

Ingenico pourrait en outre profiter des ambitions d'Alipay en Afrique, où le mobile est largement utilisé, laissant prévoir un fort potentiel de croissance pour les applications de paiement, a précisé Jacques Behr.

Le groupe français est très présent en Chine où il a racheté en 2008 le fournisseur de terminaux Landi. Un quart des effectifs d'Ingenico se trouvent en Chine, où il employait 1.508 personnes fin 2015, loin devant la France (989 personnes).

Pour Ingenico, l'étape suivante en Chine passera probablement par la gestion des transactions des commerçants chinois auxquels le groupe vend déjà des terminaux de paiement, a précisé Jacques Behr.

Ingenico a réalisé l'an passé 437 millions d'euros de chiffre d'affaires dans la région Asie-Pacifique et Moyen-Orient, sur un total de 2,197 milliards.

En mai 2015, le groupe a cédé au fonds d'investissement chinois Fosun 20% dans la holding Ingenico Holdings Asia Limited, détentrice des sociétés chinoises, pour accélérer sa stratégie de développement dans le pays.

Edité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below