Cisco baisse en Bourse, projet de 14.000 licenciements

mercredi 17 août 2016 17h00
 

(Reuters) - Cisco accuse la plus forte baisse de l'indice Dow Jones mercredi à Wall Street après des informations évoquant un projet de 14.000 suppressions de postes au sein du groupe et à quelques heures de la publication de ses résultats trimestriels.

Le titre abandonne 1,83% à 30,55 dollars à 14h40 GMT alors que le Dow recule de 0,26% et que le Nasdaq, dont le géant des équipements de réseaux est l'un des principaux poids lourds, cède 0,31%.

Selon le site d'information spécialisé dans les hautes technologies CRN, Cisco s'apprête à licencier environ 14.000 personnes, soit près de 20% de ses effectifs. L'annonce de ces suppressions de postes devrait intervenir dans les semaines à venir, précise l'article.

"Nous pensons que c'est vrai", ont commenté les analystes de Jefferies dans une note en référence aux informations de CRN. "Lors de rencontres avec des investisseurs ces dernières semaines, nous avons noté des inquiétudes sur la possibilité que Cisco cherche à réduire ses effectifs dans un avenir pas si lointain."

Cisco est confronté à la réduction des investissements des opérateurs de télécommunications et des entreprises dans les routeurs et les commutateurs, sa principale activité, ce qui l'a déjà conduit à renforcer ses activités dans la sécurité et les centres de données.

Le groupe, qui employait plus de 70.000 personnes fin avril, s'est refusé à tout commentaire.

Si le projet évoqué par CRN est confirmé, il s'agira de la deuxième grande vague de licenciements de cette ampleur dans la high-tech cette année après l'annonce par Intel en avril de 12.000 suppressions de postes dans le monde, soit 11% des effectifs du numéro un des semi-conducteurs.

En Bourse, à la clôture de mardi, l'action Cisco gagnait environ 15% depuis le début de l'année, contre une hausse de 10,5% pour l'indice Dow Jones des équipements de haute technologie.

(Ankit Ajmera, Bhanu Pratap et Supantha Mukherjee à Bangalore; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

 
Cisco accuse la plus forte baisse de l'indice Dow Jones mercredi à Wall Street après des informations évoquant un projet de 14.000 suppressions de postes au sein du groupe et à quelques heures de la publication de ses résultats trimestriels.  /Photo prise le 25 avril 2016/REUTERS/Mike Blake