EBay relève ses objectifs après un CA supérieur aux attentes

jeudi 21 juillet 2016 07h39
 

(Reuters) - EBay a publié mercredi un chiffre d'affaires trimestriel supérieur aux attentes de Wall Street et relevé ses objectifs annuels, les efforts de relance de ses plates-formes de commerce en ligne commençant à payer.

L'action du groupe américain d'enchères en ligne gagnait 6,5% dans les transactions hors séance après le feu vert de son conseil d'administration à un programme additionnel de rachat d'actions d'un montant de 2,5 milliards de dollars.

EBay, qui a scindé il y a un an sa filiale de paiement électronique PayPal, s'est attaqué au ralentissement de ses ventes en ciblant les PME et en élargissant la gamme des produits proposés sur ses plate-formes.

Le groupe a relevé sa prévision de croissance de son chiffre d'affaires pour l'ensemble de l'exercice dans une fourchette de 8,85 à 8,95 milliards de dollars contre 8,6 à 8,8 milliards précédemment. Il a porté sa prévision de bénéfice ajusté sur les opérations poursuivies dans une fourchette de 1,85 à 1,90 dollar contre 1,82 à 1,87 dollar par action précédemment.

Le relèvement des prévisions est "une bonne surprise" a dit Gil Luria, analyste chez Wedbush Securities.

La valeur globale des transactions réalisées sur les différents sites du groupe a quant à elle augmenté de 4% à 20,9 milliards de dollars sur avril-juin.

Le bénéfice net a progressé de 38% à 435 millions de dollars, soit 38 cents par action, contre 83 millions (7 cents) un an auparavant.

Hors éléments exceptionnels, le résultat par action s'établit à 43 cents, un cent au-dessus du consensus des analystes réalisé par Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 5,7% à 2,23 milliards de dollars contre 2,17 milliards attendu par les analystes.

(Ania George Tharakan et Arunima Banerjee à Bangalore, Marc Joanny pour le service français)

 
EBay a publié mercredi un chiffre d'affaires trimestriel supérieur aux attentes de Wall Street et relevé ses objectifs annuels, les efforts de relance de ses plates-formes de commerce en ligne commençant à payer. /Photo d'archies/ REUTERS/Kacper Pempel