Softbank paie 24,3 milliards de livres pour le britannique ARM

lundi 18 juillet 2016 14h27
 

par Chang-Ran Kim et Kate Holton

LONDRES/TOKYO (Reuters) - Le groupe télécoms japonais SoftBank a annoncé lundi une OPA amicale de 24,3 milliards de livres (29,1 milliards d'euros) sur le concepteur britannique de puces ARM, ce qui en fait l'une des principales opérations jamais réalisées dans le secteur technologique européen et la plus importante conduite par le groupe nippon.

ARM a dit que les conseils d'administration des deux groupes étaient parvenus à un accord sur les conditions de l'opération qui s'effectuera en numéraire sur la base de 17 livres par action, représentant une prime d'environ 43% par rapport à son cours de clôture de vendredi. Les actionnaires d'ARM recevront par ailleurs un dividende.

A la Bourse de Londres, l'action ARM a bondi de plus de 47% dans les premiers échanges, atteignant un record de 1.752 pence, avant de se stabiliser pratiquement au prix de l'offre à 1.699 pence.

Softbank a dit qu'il entendait préserver l'organisation actuelle d'ARM et qu'il maintiendrait en particulier son siège social en Grande-Bretagne, à Cambridge. Le groupe japonais s'est aussi engagé à au moins doubler les effectifs d'ARM en Grande-Bretagne et à les accroître dans le reste du monde au cours des cinq prochaines années.

ARM, première capitalisation du secteur technologique à la Bourse de Londres, est très présent dans les processeurs pour appareils mobiles et ses technologies sont utilisées par Samsung, Huawei et Apple pour la fabrication de leurs propres processeurs.

Le nouveau ministre des Finances, Philip Hammond, puis la Première ministre, Theresa May, ont salué l'opération qui, selon eux, montre que la Grande-Bretagne n'a pas perdu de son attrait pour les investisseurs internationaux depuis le vote du 23 juin en faveur d'une sortie de l'Union européenne.

Selon une source proche du dossier, SoftBank a contacté ARM après le référendum et a mené à bien son projet bien qu'ayant calculé que la dépréciation de la livre en avait accru le prix d'environ 7%. Le groupe japonais a ensuite pris soin d'informer le gouvernement pendant le week-end.

  Suite...

 
Le milliardaire japonais Masayoshi Son, PDG de Softbank. Le groupe télécoms japonais a annoncé lundi le lancement d'une offre d'achat sur le concepteur britannique de puces ARM Holdings pour 24,3 milliards de livres (29,1 milliards d'euros), ce qui en fait l'une des principales opérations jamais réalisées dans le secteur technologique européen et la plus importante conduite par le groupe nippon. /Photo prise le 18 juillet 2016/REUTERS/REUTERS/Neil Hall