Twitter a vite effacé les messages extrémistes après Nice

samedi 16 juillet 2016 12h14
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - Twitter a réagi avec une rapidité inhabituelle pour retirer les messages d'extrémistes islamistes glorifiant le massacre de Nice, ont constaté des groupes qui surveillent les réseaux sociaux.

Une cinquantaine de comptes Twitter utilisant le hashtag Nice en arabe sont apparus très rapidement après l'attaque au camion qui a fait au moins 84 morts sur la Promenade des Anglais, jeudi soir, selon le Counter Extremism Project, un groupe privé qui surveille les contenus extrémistes en ligne.

De nombreux comptes ont diffusé des images en se félicitant du carnage.

"Twitter a réagi avec une rapidité que nous n'avions pas constatée auparavant pour effacer en quelques minutes les tweets favorables à l'attaque", dit le Counter Extremism Project dans un communiqué. "C'est la première fois que Twitter réagit aussi efficacement."

Abraham Cooper, qui dirige le projet "terrorisme et haine numériques" au Centre Simon Wiesenthal, a également déclaré que Twitter avait réagi avec une célérité inhabituelle.

La société américaine n'a pas fourni d'informations quant à ces comptes supprimés, mais a rappelé dans un communiqué qu'elle condamnait le terrorisme et le bannissait de son site.

(Yasmeen Abutaleb et Dustin Volz, Jean-Stéphane Brosse pour le service français, édité par Simon Carraud)

 
Twitter a réagi avec une rapidité inhabituelle pour retirer les messages d'extrémistes islamistes glorifiant le massacre de Nice, ont constaté des groupes qui surveillent les réseaux sociaux. /Photo prise le 10 mars 2016/REUTERS/Régis Duvignau