Tesla n'entend pas désactiver son "pilotage automatique"

mardi 12 juillet 2016 19h47
 

WASHINGTON (Reuters) - Elon Musk, le directeur général de Tesla Motors, a déclaré que le constructeur de voitures électriques n'avait pas l'intention de désactiver la fonction de "pilotage automatique" de ses véhicules après l'accident mortel impliquant une Model S dont le conducteur l'avait activée, rapporte mardi le Wall Street Journal.

Le constructeur va en revanche publier à l'attention de ses clients des explications détaillées sur le fonctionnement du mode "Autopilot", précise le quotidien.

"Un grand nombre de personnes ne comprennent pas de quoi il s'agit et comment on l'active", a déclaré Elon Musk au Wall Street Journal.

Tesla est visé par plusieurs enquêtes liées à l'accident mortel du 7 mai.

Dans le cadre de ses investigations, la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), principale autorité fédérale américaine en matière de sécurité routière, a publié mardi une lettre de neuf pages adressée le 8 juillet au groupe et incluant une liste détaillée de questions sur la fonction Autopilot et sur l'accident du 7 mai.

Tesla a jusqu'au 29 juillet pour répondre à certaines de ces questions et jusqu'au 26 août pour traiter les autres.

Un porte-parole de la NHTSA a déclaré que cette dernière n'avait "abouti à aucune conclusion sur la présence ou l'absence de défaut sur les véhicules concernés".

Tesla n'a pas répondu dans l'immédiat à une demande de commentaire.

(David Shepardson, avec Rishika Sadam à Bangalore; Marc Angrand pour le service français)

 
Elon Musk, le directeur général de Tesla Motors, a déclaré que le constructeur de voitures électriques n'avait pas l'intention de désactiver la fonction de "pilotage automatique" de ses véhicules après l'accident mortel impliquant une Model S dont le conducteur l'avait activée. /Photo d'archives/REUTERS/Hannibal Hanschke