Le chinois Alipay pourrait entrer au capital de Wirecard

dimanche 26 juin 2016 13h34
 

BERLIN (Reuters) - Le spécialiste allemand des solutions de paiement Wirecard négocie avec des représentants d'Alipay en vue de l'entrée de la filiale du géant chinois du commerce en ligne Alibaba à son capital à hauteur de 25%, rapporte dimanche Bild am Sonntag.

Sans citer ses sources, l'article précise que des négociations confidentielles sont en cours entre les deux entreprises en vue d'une prise de participation susceptible d'atteindre 25% et d'augmenter par la suite.

Une porte-parole de Wirecard s'est refusée à tout commentaire sur les détails de l'article mais a confirmé que la société avait entamé des discussions stratégiques avec différents interlocuteurs, sans plus de précision.

Une source proche du dossier a déclaré qu'Ant Financial, qui opère la plate-forme de paiement Alipay, ne discutait pas d'une entrée au tour de table de Wirecard.

En décembre, les deux entreprises avaient conclu un accord portant sur la fourniture de services de paiement sur mobiles pour des touristes chinois se rendant en Europe.

Un éventuel accord capitalistique entre Alipay et Wirecard constituerait le dernier en date des investissements chinois importants en Allemagne après l'offre d'achat de 4,5 milliards d'euros lancée sur le fabricant allemand de robots industriels Kuka par le groupe chinois d'électroménager Midea.

Alipay compte plus de 400 millions d'utilisateurs actifs de ses systèmes de paiement en Chine, ce qui lui assure une part estimée à 80% du marché des paiements mobiles dans le pays.

(Emma Thomasson, John Ruwich et Joern Poltz; Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand)

 
Le spécialiste allemand des solutions de paiement Wirecard négocie avec des représentants d'Alipay en vue de l'entrée de la filiale du géant chinois du commerce en ligne Alibaba à son capital à hauteur de 25%, selon Bild am Sonntag. /Photo prise le 9 février 2016/REUTERS/Aly Song