Ericsson prévoirait de supprimer des milliers d'emplois cet été

mardi 14 juin 2016 11h44
 

STOCKHOLM (Reuters) - L'équipementier télécoms suédois Ericsson prévoit de supprimer des milliers d'emplois cet été et envisage d'autres réductions de coûts en réponse au ralentissement de ses marchés, rapporte mardi le journal Svenska Dagbladet (SvD) en citant plusieurs sources non identifiées.

Après la publication de résultats trimestriels inférieurs aux attentes, Ericsson avait indiqué en avril que la baisse des investissements des opérateurs télécoms en Europe et en Amérique latine l'obligerait à réaliser de nouvelles économies, sans les chiffrer.

Selon le SvD, le groupe va se séparer de 3.000 à 4.000 salariés cet été, et une autre vague de départs de même ampleur n'est pas exclue par la suite.

Ericsson, le numéro un mondial des infrastructures de téléphonie mobile, peine à trouver de nouveaux relais de croissance alors que les réseaux de dernière génération sont pratiquement tous achevés et opérationnels.

L'action du groupe suédois a perdu 26% de sa valeur depuis le début de l'année, ce qui en fait la plus mauvaise performance de l'indice Stoxx 600 des hautes technologies.

Ericsson employait 115.300 personnes à la fin du premier trimestre contre 116.300 au 31 décembre 2015, selon les informations données par la société.

(Sven Nordenstam et Johannes Hellstrom, Véronique Tison pour le service français)

 
L'équipementier télécoms suédois Ericsson prévoit de se séparer de 3.000 à 4.000 salariés cet été et envisage d'autres réductions de coûts en réponse au ralentissement de ses marchés, selon le Svenska Dagbladet qui cite plusieurs sources non identifiées. /Photo d'archives/REUTERS/TT News Agency/Stig-Ake Jonsson