Microsoft déboursera 26,2 milliards de dollars pour LinkedIn

lundi 13 juin 2016 17h01
 

(Reuters) - Microsoft a annoncé lundi le rachat de LinkedIn pour 26,2 milliards de dollars (23,2 milliards d'euros), s'engageant ainsi dans la plus grosse acquisition de son histoire pour renforcer son offre de services en ligne en intégrant le premier réseau social dédié aux professionnels, fort de 433 millions d'utilisateurs.

Approuvée à l'unanimité par le conseil d'administration de chacun des deux groupes, l'acquisition se fera par le biais d'une offre publique d'achat à 196 dollars par action, représentant une prime de 49,5% sur le cours de clôture de LinkedIn vendredi.

Le titre LinkedIn gagnait 47,1% à 192,83 dollars en début de séance à Wall Street tandis que Microsoft cédait 3,1% à 49,88 dollars, la plus forte baisse de l'indice Dow Jones, qui reculait alors de 0,15%.

Ce jour est un jour de refondation pour LinkedIn", a déclaré le président du conseil d'administration du réseau social, Reid Hoffman, dans un communiqué.

Jeff Weiner restera directeur général de LinkedIn et sera rattaché au PDG de Microsoft, Satya Nadella.

"J'ai toujours eu beaucoup d'admiration pour LinkedIn" a déclaré ce dernier dans une vidéo publiée sur le site internet de Microsoft. "Je discutais depuis un moment avec Reid et Jeff (...) Je réfléchissais à cela depuis un long moment".

Microsoft a précisé que LinkedIn conserverait "sa marque distinctive, sa culture et son indépendance".

Le numéro un mondial du logiciel ajoute vouloir favoriser la croissance du chiffre d'affaires de LinkedIn en développant les offres d'abonnements payants pour les utilisateurs individuels et les entreprises, ainsi que la publicité ciblée.

Malgré la prime élevée offerte par Microsoft, LinkedIn a accepté de se vendre pour un prix bien inférieur à son plus haut niveau historique inscrit l'an dernier à plus de 270 dollars.   Suite...

 
Microsoft annonce lundi le rachat de LinkedIn pour 26,2 milliards de dollars (23,2 milliards d'euros), s'engageant ainsi dans la plus grosse acquisition de son histoire pour renforcer son offre de services en ligne en intégrant le premier réseau social dédié aux professionnels, fort de 433 millions d'utilisateurs. /Photo prise le 13 juin 2016/REUTERS/Dado Ruvic