Le CA de Facebook veut limiter les droits de vote de Zuckerberg

vendredi 3 juin 2016 06h57
 

(Reuters) - Le conseil d'administration de Facebook a proposé de retirer à Mark Zuckerberg ses droits de vote majoritaires dans l'hypothèse où le fondateur du réseau social déciderait d'en quitter la direction dans le futur.

Dans une déclaration auprès de la Securities and Exchange Commission américaine, jeudi, le conseil d'administration annonce qu'il va demander aux actionnaires de voter sur une proposition qui rétrograderait les actions détenues par Mark uckerberg de classe B (détenant la plupart des droits de vote), à classe A, s'il devait renoncer à son poste.

Mark Zuckerberg détient pour le moment 53,8% des droits de vote, et 14,8% des intérêts économiques du groupe.

La proposition sera soumise au vote des actionnaires lors de l'assemblée générale du 20 juin, et vise à assurer à un futur dirigeant du groupe des pouvoirs qui ne soient pas restreints, a dit le conseil d'administration.

"Ces nouvelles dispositions garantissent ainsi que nous ne resterons pas un groupe contrôlé par son fondateur lorsque nous cesserons d'être un groupe dirigé par son fondateur", explique la déclaration.

(Arathy S Nair à Bangalore, Julie Carriat pour le service français, édité par Tangi Salaün)

 
Le conseil d'administration de Facebook a proposé de retirer à Mark Zuckerberg ses droits de vote majoritaires dans l'hypothèse où le fondateur du réseau social déciderait d'en quitter la direction dans le futur /Photo prise le 12 avril 2016/REUTERS/Stephen Lam