Vivendi remporte une manche décisive dans son duel avec Gameloft

vendredi 20 mai 2016 13h49
 

PARIS (Reuters) - Vivendi a franchi une étape décisive dans sa tentative de prise de contrôle de Gameloft en obtenant le ralliement du fonds spéculatif Amber Capital, troisième actionnaire de l'éditeur de jeux vidéos.

Amber Capital, qui détenait 14,62% de Gameloft au 21 avril, a annoncé vendredi son intention d'apporter ses titres à l'offre d'achat hostile lancée mi-février par le groupe de médias et de divertissement, dans une déclaration rendue publique par l'Autorité des marchés financiers (AMF).

A une semaine de la clôture de l'opération, Vivendi s'assure ainsi le contrôle de près de 44% du capital de Gameloft, soit le double des parts de la famille Guillemot, fondatrice de la société, dont le sort apparaît quasiment scellé.

Pour mettre la main sur Gameloft, Vivendi, qui contrôlait jeudi un peu plus de 29% de son capital, doit franchir le seuil des 50%.

Gameloft n'a pas souhaité faire de commentaire sur ces informations. Amber Capital n'était pas joignable.

Le fonds activiste, qui s'est illustré à plusieurs reprises en mettant sous pression les directions des entreprises dans lesquelles il avait pris position, s'est progressivement renforcé au capital de Gameloft depuis le lancement de l'OPA.

L'annonce de la vente de ses titres intervient au lendemain d'un nouveau relèvement de l'offre du groupe de Vincent Bolloré à 8 euros par action contre 7,20 euros précédemment.

En Bourse, l'action de Gameloft s'est ajustée à ce nouveau prix, bondissant de 11,14% à 7,98 euros à la mi-journée. Vivendi de son côté gagnait 0,44% à 17,08 euros.

  Suite...

 
Vivendi a franchi une étape décisive dans sa tentative de prise de contrôle de Gameloft en obtenant le ralliement du fonds spéculatif Amber Capital, troisième actionnaire de l'éditeur de jeux vidéos. /Photo prise le 10 mars 2016/   REUTERS/Charles Platiau