Warren Buffett appuie une offre sur les actifs internet de Yahoo

dimanche 15 mai 2016 17h31
 

(Reuters) - Warren Buffett, le président de Berkshire Hathaway, soutient un consortium d'investisseurs en lice pour le rachat des actifs internet de Yahoo, a-t-on appris auprès de personnes au fait du dossier.

Ce consortium, qui comprend également Dan Gilbert, le fondateur du site de prêts immobiliers en ligne Quicken Loans, fait ainsi concurrence à Verizon Communications.

L'opérateur télécoms américain, qui a racheté l'an dernier AOL pour 4,4 milliards de dollars, prévoit en effet de lancer un offre sur les activités internet de Yahoo, a rapporté le mois dernier Bloomberg.

Yahoo a annoncé début février son intention d'explorer des "alternatives stratégiques" pour ses principales activités internet, à savoir la messagerie, la recherche et les sites d'information, et de réduire ses effectifs de 15%, tout en poursuivant le projet de relance et de scission de ces activités, regroupées dans une nouvelle entité.

L'ancien géant d'internet a annoncé fin avril la nomination de quatre représentants du fonds activiste Starboard Value à son conseil d'administration, cédant ainsi à la pression du hedge fund qui milite pour un changement de gouvernance au sein du groupe.

Reuters avait rapporté le mois dernier que Yahoo avait présélectionné près de dix repreneurs potentiels pour les activités mises en vente, la plupart étant des fonds de capital-investissement.

Susan Decker, qui a occupé différents postes au sein de Yahoo entre 2000 et 2009, dont celui de directrice financière, siège aujourd'hui au conseil d'administration de Berkshire Hathaway.

(Michael Flaherty et Greg Roumeliotis à New York; Patrick Vignal pour le service français, édité par Marc Angrand)

 
Warren Buffett, le président de Berkshire Hathaway, soutient un consortium d'investisseurs en lice pour le rachat des actifs internet de Yahoo, a-t-on appris auprès de personnes au fait du dossier. Ce consortium, qui comprend également Dan Gilbert, le fondateur du site de prêts immobiliers en ligne Quicken Loans, fait ainsi concurrence à Verizon Communications. /Photo prise le 8 décembre 2015/REUTERS/Lucas Jackson